Le bloubi boulga de la Confédération paysanne

A lire ce compte-rendu fait de la part de la Confédération Paysanne du SAGE  (schéma d’aménagement et de gestion des eaux) de Limoux (Aude). Un beau fourre-tout où se mêle pollution des eaux, pesticides, agriculture biologique, étude de l’Inserm, propagande de Générations Futures. Mais le pire est sans doute  l’accusation de pollution à peine sous entendue contre Monsanto : « Par ailleurs le fait que le maire de la Digne a déclaré que sa commune était obligée de s’approvisionner en eau dans les communes voisines et que son puits d’approvisionnement risquait d’être fermé, a montré qu’on retrouvait des pesticides interdits utilisés en vigne dans l’eau du Limouxin. A cette occasion, nous avons rappelé que nous avions nous-même trouvé lors de nos contrôles citoyens à l’usine Monsanto Trèbes, des stocks de semences OGM interdits en France enrobés de pesticides « Poncho » , interdit et tueurs d’abeilles. La DGCCRF (service des fraudes) appelée sur place, nous a répondu que ces produits étaient interdits à la vente mais non au stockage pour exportation. »
Décidément, la Conf’ n’a aucun scrupule à accuser Monsanto de tous les maux!

email
Commentaires
  1. daniel
    • La Coupe Est Pleine
  2. douar
  3. marie
    • aatea
    • Karg se
  4. Vincent