Les biotechnologies indispensables pour l’avenir du bio

Excellente synthèse sur l’avenir du bio de la part de  Gil Rivière-Wekstein si le site de Marianne. Le bio ne va pas bien, et son développement  est loin d’être assuré : ça, ce n’est pas une nouvelle. Pour Gil Rivière-Wekstein, l’avenir du bio passe…par les biotechnologies « seul outil capable de lui fournir des semences non seulement plus performantes et résistantes aux divers ravageurs des plantes, mais possédant également des qualités écologiquement avantageuses ». Et Gil Rivière-Wekstein de donner un exemple simple, celui du blé Baptisé Renan : « ce blé résistant à la rouille jaune, noire et brune, aux nématodes et au piétin verse, comprend non pas un simple gène ajouté, mais deux fragments chromosomiques provenant d’une graminée sauvage par ailleurs incapable de se croiser naturellement avec du blé tendre. Le transfert de gène a donc nécessité l’usage de techniques telles que l’hybridation, la culture in vitro, la perturbation de la mitose, la recombinaison chromosomique, etc. »
L’avenir du bio passe par les OGM ?

email
Commentaires
  1. CTX
  2. aatea
  3. ernst
    • aatea
  4. Wackes Seppi