Les ONG écologistes à la tête de l’Agence européenne de l’environnement ?

C’est la question que l’on peut se poser puisque le 1er juin, l’Agence européenne de l’environnement (AEE) accueille son nouveau directeur exécutif, le Belge Hans Bruyninckx. Or celui-ci a présidé depuis 2004 l’association Bond Beter Leefmilieu, la principale fédération d’ONG écologistes en Flandres, comprenant 140 associations, dont Friends of the Earth, Greenpeace Belgium, WWF Flandres, etc.

Rappelons que l’AEE n’en est pas son premier problème de conflit d’intérêts. Comme l’a rapporté un article récent d’Agriculture & Environnement, l’ancienne directrice exécutive de l’AEE, Jacqueline McGlade, avait dû renoncer à un nouveau mandat, suite à plusieurs affaires gênantes révélées par la Commission du contrôle budgétaire du Parlement européen. En effet, le Parlement européen s’était étonné de voir que Jacqueline McGlade était membre du conseil d’administration international d’Earthwatch, une organisation internationale écologiste, et que l’AEE, sous sa direction, a versé des subventions à Earthwatch. De même, toujours selon le Parlement européen, l’AEE aurait entretenu des liens très particuliers avec une autre ONG écologiste – le Worldwatch Institute Europe – puisque cette ONG écologiste a utilisé les bureaux de l’agence « comme si c’étaient les siens, sans verser de loyer à l’agence, faisant ainsi usage de locaux financés par le budget de l’Union ».

Bref, une AEE indépendante des ONG écologistes, ce n’est pas pour demain !

Sources
http://www.agriculture-environnement.fr/actualites,12/conflit-d-interets-ce-que-ne-nous-dit-pas-mme-lepage,871.html

email
Commentaires
  1. yvesdemars
  2. Daniel