La Confédération paysanne piégée par le groupe Hoffmann-La Roche ?

Il est de notoriété publique que la Confédération paysanne est toujours prompte à dénoncer le rôle des multinationales, notamment dans le lobbying à Bruxelles. Il est donc surprenant que le syndicat paysan n’ait pas enquêté sur l’un de ses partenaires : Agricultural and Rural Convention 2020 (ARC2020). Car après avoir été très impliquée dans sa campagne « Good Food Good Farming », la Conf’ annonce le lancement d’une nouvelle campagne co-organisée avec ARC2020. Baptisée « Envie de Paysans ! », celle-ci devrait durer 1 an à partir du 31 mai prochain avec un événement baptisé « une Ferme à Paris ». But de la manœuvre ? Des paysans vont aller à la rencontre des citoyens pour leur expliquer l’importance « d’écologiser » la Politique agricole commune (PAC).

Or parmi les financeurs d’ARC2020, on trouve une certaine Fondation MAVA. Créée en 1994 par Luc Hoffmann, un des cofondateurs du WWF (dont il fut le vice-président), MAVA est présidée aujourd’hui par son fils, André Hoffmann, également vice-président… du groupe Hoffmann-La Roche ! André Hoffmann est par ailleurs administrateur de plusieurs autres sociétés dépendantes du géant pharmaceutique suisse, notamment Givaudan, Amazentis ou Genentech.

Voilà donc la Conf’ qui signe un partenariat avec une association, qui est elle-même financée par un haut responsable du groupe pharmaceutique impliqué notamment dans l’affaire du talc Morhange (qui tua 36 bébés et en intoxiqua plus d’une centaine en 1972) et l’accident de Seveso en 1976. Etonnant, n’est-ce pas ?

Certes, la Conf’ n’est pas la seule organisation à bénéficier de la générosité de la Fondation MAVA ! Selon ses rapports d’activités, elle a également apporté ces deux dernières années des subventions à l’IFOAM, au WWF Allemagne, au Bureau européen de l’environnement, à la Fondation Heinrich Boell et au Birdlife Europe, afin de « plaider pour des politiques agricoles communes de l’UE qui encouragent et récompensent les pratiques agricoles durables ».

Visiblement dès lors qu’il s’agit de « verdissement de la PAC », l’argent n’a plus d’odeur…

 

Sources
http://enviedepaysans.fr/
http://fr.mava-foundation.org/
http://alerte-environnement.fr/2013/02/14/reforme-de-la-pac-lobbying-de-citoyens-pas-tres-lambda/

email
Commentaires
  1. daniel
    • douar
    • ernst
      • Laurent Berthod
      • Alzine
  2. hector
    • Laurent Berthod
  3. Alzine
  4. Laurent Berthod
  5. Alzine
  6. ernst