Le Comité économique, éthique et social du HCB sert-il à quelque chose ?

Faut-il rappeler que ce comité ne rassemble pratiquement plus que des anti-ogm et anti-biotechnologie, depuis la démission de la FNSEA, de la CFDT, de l’ANIA et du GNIS ?
Le CEES du HCB devait se prononcer sur la poursuite du dernier essai OGM en plein champ conduit par l’INRA dans la région Centre, en l’occurrence sur des peupliers.
X pages pour vous expliquer que cet essai est inutile et qu’il comporte un risque pour les abeilles (consommation d’exsudat de peuplier)… Un recto verso avec la liste des participants et la conclusion auraient suffi. Le comité est contre toute expérimentation, même si le risque est minime et que sa poursuite n’est pas couteuse.
« Pour la majorité des membres du CEES18, la demande d’extension ne devrait pas être satisfaite. Même si le risque direct est minime et quel que soit le montant des dépenses finalement engagées – qui, même réduites, pourraient être affectées à d’autres recherches – , ils ne voient pas de réel intérêt à procéder à un nouvel essai dont les objectifs sont mal définis, l’argumentaire flou, l’utilité collective limitée et les éventuels débouchés industriels à terme porteurs de nombreuses interrogations aux plans socio-économique et éthique. Ils recommandent donc que l’autorité publique rejette la demande de prolongation de l’essai et que le pétitionnaire, qui avait annoncé la destruction de son expérimentation en 2013, respecte cet engagement. »
4 membres sont favorables à la poursuite de l’expérimentation : Jacques Lechenet (Les Entreprises du Médicament – LEEM)  Marie-Angèle Hermitte (personnalité qualifiée pour ses compétences en droit), Charles Pernin (Consommation, Logement et Cadre de Vie), Sylvie Pradelle (UFC – Que Choisir).
Les contre : Monique Alles – Jardel pour le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique), Rachel Dujardin pour Greenpeace, Daniel Evain pour la FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique), Patrick Gaudray pour le CCNE (Comité Consultatif national d’Ethique), Frédéric Jacquemart pour FNE (France Nature Environnement), Guy Kastler pour la Confédération Paysanne), Patrick de Kochko (Amis de la Terre), Paulette Morin pour le CISS (Collectif Interassociatif Sur la Santé) – Alliance Maladies rares, Bernard Verdier pour l’Association des Départements de France, Jean–Marie Sirvins pour l’UNAF (Union Nationale des Apiculteurs de France).
De son coté, le Conseil scientifique s’est prononcé sur le fond et son avis est favorable. Bien entendu les anti communiquent sur la base uniquement de l’avis du CEES du HCB en réclamant la destruction de l’essai.
Olivier Le Gall, directeur de recherche à l’INRA ne doit pas se faire d’illusion : les faucheurs volontaires vont organiser d’ici peu le bucheronnage.

email
Commentaires
  1. Kressmann
    • Bebop76
    • Wackes Seppi
  2. hector
    • Karg se
      • Karg se
    • Laurent Berthod