L’ANSES et les farines animales

Un article du journal Le Monde nous alerte sur une recommandation formulée par l’ANSES. Il s’agit des dangers potentiels que représentent une pratique qui fait fureur dans certains salons de beauté et d’esthétique : plonger ses pieds dans un bac d’eau dans lequel frétillent des dizaines de poissons qui viennent grignoter les peaux mortes.
Attention en effet car le danger est là : qualité des eaux, transmission de souches pathogène… pas net, net tout ça !
Bref une info pour sourire mais qui cache, peut-être, une information déterminante en faveur de la réhabilitation des farines animales ou plutôt des protéines animales transformées (PAT). Car les poissons utilisés (Garra rufa) recyclent en partie de la protéine.

Quant au devenir des poissons, l’Anses ne nous en dit rien. Une petite fricassée de ces poissons (ail et persil en plus) ça vous dirait ?

Source

email
Commentaires
  1. JG2433
  2. Wackes Seppi
  3. Ernst
    • Wackes Seppi
      • Laurent Berthod
        • Laurent Berthod
          • Roger
  4. cheap party dresses