Livre antitoxique ou probio ?

Le Dr Laurent Chevallier, par ailleurs responsable de la commission alimentation du Réseau Environnement Santé (RES), vient de sortir son dernier opus : Le livre antitoxique –Alimentation, cosmétiques, maison… (Fayard), avec comme bandeau : « Le guide complet pour en finir avec les poisons. » Le docteur utilise ainsi parfaitement les deux ficelles du marketing de la peur : susciter l’inquiétude face à une menace réelle ou non, et vendre ses conseils pour s’en préserver. Le créneau semble juteux puisque le professeur Dominique Belpomme devrait sortir un ouvrage dans la même veine intitulé Comment naissent les maladies et que faire pour les éviter.

Pour revenir au livre du Dr Chevallier, celui-ci aborde notamment la question des pesticides et leurs résidus. Il explique que les pesticides sont utilisés « pour se débarrasser des « ravageurs » des cultures que sont les insectes (…), les rongeurs (…), les mollusques (…) mais aussi les « mauvaises » herbes et les moisissures et autres microchampignons (…). » Il en conclut que « la finalité de ces produits est donc de tuer le vivant ». Rien que ça ! Le plus drôle, c’est que quelques pages plus loin, Dr Chevallier écrit : « Il ne faut pas avoir une approche caricaturale des pesticides. » On n’ose pas imaginer s’il avait été caricatural… Et après avoir bien terrorisé le lecteur sur le danger des pesticides, il lance sa solution : « La réponse : consommer bio. » Les pages de son livre sont ponctuées de phrases comme « la supériorité du bio », « les produits bio sont à favoriser… », « insistons bien sur le principe de choisir en priorité des produits bio », etc. Au cas où vous n’auriez pas bien compris, le 3e des « 10 commandements antitoxiques » selon le Dr Chevallier est : « Je préfère le bio. » Néanmoins, alors qu’il parle des dangers d’intoxication par l’alimentation, il ne mentionne à aucun moment la quarantaine de morts due à la consommation de graines germées bio en juin 2011. Mais c’est sûr que cela n’aurait pas plu à une administratrice du RES, Maria Pelletier, qui siège également au conseil d’administration du Synabio, le syndicat des producteurs bio…

 

email
Commentaires
  1. berny
    • monsantroptard
      • Karg se
      • Wackes Seppi
    • Thieffenat
      • Christel
        • Wackes Seppi
          • CTX
  2. Wackes Seppi
  3. philippe
  4. loup garou
    • Wackes Seppi
      • Wackes Seppi
        • Laurent Berthod
          • Wackes Seppi
          • Laurent Berthod
  5. Mark
    • Karg se
    • Wackes Seppi
  6. roger
    • Zygomar
  7. Alzine
  8. roger
    • Laurent Berthod
      • Laurent Berthod
      • Laurent Berthod
        • roger
      • roger
      • roger
        • Laurent Berthod
          • roger
          • Laurent Berthod
        • La Coupe Est Pleine
          • La Coupe Est Pleine
  9. alzine
    • Bugul Noz
  10. roger
  11. roger
    • hector
  12. Laurent Berthod
    • Laurent Berthod
      • Roger
  13. Richard