Pesticides : Guespereau récidive

Vous vous souvenez peut être de la com’ particulièrement développée de Martin Guespéreau, directeur général de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse, autour des phytos dans les eaux de rivière (voir ici ) et de nos interrogations sur ses réelles motivations (voir ici ). Visiblement, notre « expert »ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Il récidive avec un nouveau rapport sur-médiatisé sur la qualité des eaux du Rhône-Méditerranée et de la Corse . Et ça donne ce genre de titre dans la presse : « Bassin Rhône-Méditerranée : trop de pesticides et de rivières endiguées ». Premier sur le banc des accusés :  le glyphosate, autrement dit le Roundup.

Pas étonnant. Depuis quelques années, le directeur général de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse cible tous ses discours contre les pesticides en oubliant les autres causes de la mauvaise qualité des eaux : altérations des cours d’eau, présence d’ hydrocarbures, PCB, etc.. Les problèmes crées par les phytos sont loin derrière ! Et que dire du budget de l’agence de l’eau ? D’après nos informations, la prévention des pollutions agricoles n’est pas la priorité.

Qu’en conclure ? Pour Martin Guespéreau, les phytos sont une priorité médiatique à défaut d’être le problème le plus important.

 

 

email
Commentaires
  1. ernst
  2. alzine
  3. Wackes Seppi
  4. roger
  5. Olivier
  6. Olivier
    • ernst
    • Zygomar
      • Wackes Seppi
        • Olivier
    • Wackes Seppi
  7. Alzine
    • Zygomar
  8. Alzine