Le conflit d’intérêt version écolo/alter’ : jusqu’à l’absurde

C’est la marotte habituelle des écolos et autres organisations alter’ : le conflit d’intérêt. Poussée jusqu’au bout de sa logique, cela donne cet article du Monde qui évidemment ne s’interroge pas un seul instant sur la pertinence des informations données par les « ONG » combattant les « lobbys bruxellois ». Extraits :

« Les élus de la commission agriculture du Parlement européen sont méconnus alors qu’ils jouent un rôle-clé dans la réforme de la politique agricole commune (PAC). Ils ont amendé en profondeur les projets de la Commission européenne afin, entre autres, d’alléger le « verdissement » de la filière.

« Un vote honteux », assure Martin Pigeon, de l’association Corporate Europe Observatory, une ONG à l’affût des excès des lobbyistes bruxellois. Pour lui, la composition de la commission, dont de nombreux membres cultivent des liens étroits avec le monde agricole, explique en grande partie un tel résultat : « Ces décisions ne peuvent s’expliquer que par une trop grande familiarité avec les agriculteurs, voire des conflits d’intérêts, car ces élus vont plus loin que les positions idéologiques de leur propre formation », estime M. Pigeon. […] Sur quarante-quatre membres de la commission agriculture, 50 %, souvent les plus actifs, ne cachent pas leurs liens avec le milieu agricole qu’ils sont censés pourtant encadrer.

En clair, si un membre d’une commission quelconque a le plus petit lien avec ce secteur : exit ! C’est en tout cas l’avis de notre journaliste :« Parfois, c’est leur conjoint qui est toujours à la tête d’une exploitation bénéficiaire d’aides européennes au titre de la PAC. C’est le cas par exemple de l’Irlandaise Mairead McGuinness, issue d’une famille d’agriculteurs, et dont l’époux est toujours en activité. »

Poussée jusqu’à l’absurde, cela donne ça pour les parlementaires français ou européens :

-vous êtes médecin : hors de question que vous soyez membre d’une quelconque commission santé.

-Votre épouse/époux est enseignant : hors de question de faire parti d’une commission éducation.

-le petit fils de votre cousin par alliance est diplomate : hors de question de faire parti de la commission affaires étrangères.

-etc…

Ah si ! Pour notre journaliste,  il y a quand même une exception…pour les écolos : « L’un des vice-présidents de la commission agriculture n’est autre que José Bové, lui-même éleveur dans le Larzac, et syndicaliste agricole. Mais l’eurodéputé écologiste, bête noire de Monsanto sur les OGM, est très remonté contre le compromis scellé par ses collègues, en raison du partage du pouvoir entre les conservateurs et les socialistes : « Notre commission est clairement dans la défense d’un modèle agricole industriel qui ne correspond pas à l’équilibre général du Parlement ; c’est une sorte de citadelle assiégée », analyse-t-il. »

Le conflit d’intérêt, c’est parfaitement honteux…dans un seul sens. Dans l’autre, c’est de la bravoure !

email
Commentaires
  1. daniel
  2. ernst
  3. Claud-gallo
  4. berny