Botanic et le buzz des pesticides

La jardinerie Botanic était présente au Salon de l’agriculture. A cette occasion, Stéphane d’Halluin, responsable du développement durable chez Botanic, en a profité pour raconter la démarche de Botanic concernant les pesticides : « Dans les années 2000, c’est là vraiment qu’est monté tout ce buzz autour de la problématique des pesticides et nos dirigeants se posaient des questions sur tous ces produits qu’on vend dans nos magasins. » En effet, c’est à cette époque que François Veillerette lance sa croisade antipesticides, notamment en publiant en 2003 son livre Pesticides : le piège se referme, aux éditions Terre Vivante. Donc, pour savoir si les pesticides « étaient si nocifs pour la santé ou pas » et si le buzz créé par François Veillerette était justifié, Botanic décide de s’adresser non pas à des agences sanitaires officielles, non pas à des toxicologues, mais… aux auteurs du buzz : « Et du coup, on s’est fait accompagner par deux structures. Une qui est Terre Vivante (…) et puis une OGN environnementale qui s’appelle Générations Futures qui milite contre les pesticides et contre les OGM. On a fait avec eux une évaluation des matières actives d’une centaine de produits qu’on avait à l’époque dans nos magasins. » C’est sûr que payer des militants antipesticides pour avoir leur avis sur les pesticides, c’est un peu comme si on commandait une étude au PS pour savoir si François Hollande est bien le président le plus adapté à la situation. Et Stéphane d’Halluin précise : « Et le constat a été très très clair par rapport aux impacts sur la santé environnement de ces produits. » Noooon sans blague !

 

Source
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=746AO6acQy4#!

email
Commentaires
  1. Karg se
  2. douar
  3. Laurent Berthod
  4. daniel
  5. CTX