Réforme de la PAC : lobbying de citoyens (pas très) lambda

Vous n’avez sans doute jamais entendu parler de ARC2020 (Agricultural and Rural Convention). Il s’agit en fait d’une des nombreuses structures de lobbying à Bruxelles émanant de la mouvance écologiste. Présenté comme une initiative du Groupe de Bruges, du Forum Synergies et de l’Institut des Hautes Etudes en Communication Sociale (IHECS), ARC2020 est principalement soutenu par la Fondation pour le progrès de l’homme, cette riche fondation de droit suisse qui finance une ribambelle d’associations écologistes comme le CRIIGEN, Générations Futures, Inf’OGM, Fondations Sciences Citoyennes, etc. Regroupant aujourd’hui 150 réseaux et organisations de la « société civile », ARC2020 fait du lobbying auprès des instances européennes afin d’obtenir une « véritable réforme » de la PAC, entendez évidemment « écologiste » à la place de « véritable ».

L’année passée, ARC2020 avait organisé une marche vers Bruxelles intitulée « Good Food, Good Farming ». En ce début d’année, ARC2020 a lancé une nouvelle action, baptisée cette fois-ci « Go M.A.D (Go Meet A Deputy!) – Rencontrez votre député ! ». Cette campagne invite, comme on peut le lire sur le site dédié, « les citoyens européens à interagir directement avec leurs Parlementaires européens et à leur demander comment ils voteront lors de la plénière sur la réforme de la PAC à Strasbourg en mars 2013 ». Les initiateurs de cette action dénoncent entre autres le vote le 22 et 23 janvier 2013 du Comité de l’Agriculture et du Développement Rural (COMAGRI) du Parlement Européen sur la réforme de la PAC, car « au lieu de soutenir les millions de petites exploitations familiales et des centaines de millions de contribuables, le vote de la COMAGRI sert les intérêts de puissantes sociétés agrochimiques et de commerce agricole qui prospèrent avec des fermes industrielles ». Toujours sur le site de « Go MAD », on peut voir des vidéos de témoignages de rencontres entre des citoyens lamba et leur député. Ainsi, Pierre-Alain Prévost, présenté comme « consommateur », rencontre son eurodéputé, de même pour Jean-Claude Chatillon, « éleveur », ou encore Benny Haerlin, « journaliste ». Sauf que tout ceci n’est que pure mise en scène ! Ces personnes n’ont rien de citoyens lambda. En effet, sur les vidéos, il n’a pas été mentionné que Pierre-Alain Prévost est… coordinateur de la campagne « Go MAD » en France, Jean-Claude Chatillon est un porte-parole régional de la Confédération paysanne (partenaire de l’action « Go MAD »), et Benny Haerlin est un vieux routier de la contestation écologiste : ancien des Grünen, ancien de Greenpeace et le coordinateur de la campagne anti-OGM « Save Our Seeds » (partenaire de l’action « Go MAD »). Mais évidemment, ce cinéma est compréhensible. D’un point de vue com’, c’est mieux de mettre en avant des « citoyens » que des « lobbyistes » confirmés.
Sources
http://www.arc2020.eu/front/
http://www.goodfoodgoodfarming.eu/fileadmin/files/goodfoodmarch/Call_for_Action_FR.pdf
http://www.goodfoodgoodfarming.eu/gomad.html
http://www.goodfoodgoodfarming.eu/gomad/testimonials.html#c30833
http://www.goodfoodgoodfarming.eu/contact.html
http://gomad.fr/contact/

email
Commentaires
  1. douar
  2. CTX
  3. rageous
  4. CTX
  5. CTX
  6. CTX
  7. daniel
  8. CTX
  9. Karg se
  10. CTX
  11. Karg se
  12. Wackes Seppi
  13. CTX
  14. douar
  15. CTX
    • ME 51
  16. Karg se
  17. douar
  18. CTX
  19. Karg se
  20. ernst
  21. Roger
  22. CTX
  23. Laurent Berthod
  24. Karg se
  25. CTX
  26. CTX
  27. Karg se
  28. Karg se
  29. CTX
  30. Hector
  31. Wackes Seppi
  32. Hector
  33. CTX
  34. CTX
  35. Laurent Berthod
  36. Alzine
  37. thierry
  38. Alzine
  39. Wackes Seppi
  40. Zygomar
  41. rageous
  42. roger
    • ME 51
  43. CTX
    • bob
    • Karg se
      • Laurent Berthod
  44. Laurent Berthod
    • Laurent Berthod
  45. thierry