Générations Futures joue l’intimidation

Dans un communiqué daté du 6 février, l’association anti-phytos « met en demeure l’ANSES de mettre en ligne immédiatement toutes les décisions d’autorisation de mise sur le marché de pesticides ». « Tout refus ou retard dans ce domaine ne manquerait pas de pousser Générations Futures à mettre en œuvre les actions juridiques qui s’imposeraient alors. »

En langage clair, ça s’appelle de l’intimidation de la part d’une association experte des opérations de communication et qui sait transformer des procès en caisse de résonnance médiatique !

email
Commentaires
  1. Karg se
  2. Laurent Berthod
  3. Laurent Berthod
  4. CTX
    • CTX
    • CTX
  5. aatea