Quand les réalisateurs remplacent les scientifiques

C’est fou le nombre de réalisateurs qui pensent avoir trouvé la cause des surmortalités d’abeilles. Le dernier en date , Markus Imhoof, a projeté son film « Des abeilles et des hommes » en avant-première à Saint Gaudens mardi soir. Faudrait peut-être penser à écouter les scientifiques parfois…

Petit rappel des « documentaires » déjà diffusées sur la question :
 « Le mystère de la disparition des abeilles » de  Mark Daniels, (2010)
« Disparition des abeilles, la fin d’un mystère » de Natacha Calestrémé (2009)
« Titanic apicole » de Dominique Guillet et d’Ananda Guillet (2008)
« Le pollen de la discorde »
de Marc Peyronnard (2007)

email
Commentaires
  1. pascal
  2. bob
  3. bob
  4. Alzine
  5. Alzine
  6. Alzine