Hulot, le come-back

D’une relative discrétion depuis quelques mois, Hulot vient d’être nommé « envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète ». Titre bien ronflant qui sent bon le donneur de leçon. On se demande ce que l’ex animateur TV va pouvoir dire de plus sur le sujet à des pays empêtrés dans la crise mais le but n’est sans doute pas là.  Cette nomination est clairement pour Hollande une manière de redorer son blason auprès des écolos après ces déboires sur Notre Dame des Landes et sur d’autres sujets « chauds » (transition énergétique, EPR de Flamanville ; etc)

email
Commentaires
  1. ernst
  2. Alzine