Séralini : le coup de gueule d’un chercheur d’Orléans

Un internaute nous signale cet article de la République du Centre donnant la parole à Michel Monsigny, Professeur des universités émérite, rattaché depuis 1970 au Centre de biophysique moléculaire du CNRS d’Orléans. « Si j’avais eu à expertiser cet article, j’aurais refusé sa publication. Et si un étudiant m’avait présenté cela à un Master, il aurait été recalé ». C’est clair !
Autant la presse nationale a pris quelques distances avec l’étude de Séralini, autant les média régionaux se sont engouffrés dans le piège médiatique sans aucun recul. Une raison de plus pour signaler cet article.

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
  2. Anton Suwalki
  3. Zygomar
    • Wackes Seppi
  4. Laurent Berthod
  5. Zygomar