Année noire pour l’apiculture

2012 restera sans doute dans les annales de l’apiculture comme une année catastrophique. Alors que la polémique sur l’insecticide Cruiser a beaucoup fait parlé ces dernières semaines, les apiculteurs doivent faire face à un problème bien plus grave : la météo. Entre le froid de cet hiver, la sécheresse puis les fortes précipitations conjuguées à un déficit de luminosité au printemps, la production de miel est en chute libre. Une chute vertigineuse même selon Virgine Garin. La journaliste de RTL s’en est inquiétée le mois dernier.
Les apiculteurs commencent à se mobiliser mais les syndicats nationaux continuent de militer contre les produits phytos qu’ils accusent d’être responsables de tous les maux. Ils oublient l’importance de la ressource alimentaire pour les butineuses. Avec la météo de cette année, les floraisons sont limitées. Conséquence : les abeilles sont affaiblies et elles consomment les faibles quantités de miel qu’elles ont pu produire. Les importateurs de miel chinois ont de beaux jours devant eux. A moins que les pouvoirs publics, Stéphane Le Foll en tête, prennent la mesure de la situation et décident de s’attaquer aux véritables causes de la surmortalité des abeilles.

email
Commentaires
  1. Wackes Seppi
  2. alzine
  3. alzine
  4. alzine
  5. André
    • Dany
  6. Zygomar
  7. Alzine
  8. Alzine
  9. Alzine
  10. Laurent Berthod
  11. alzine
  12. alzine
  13. alzine
  14. Zygomar
  15. alzine