Stéphane Le Foll : un ministre sous influence écologiste

Il ne faut pas désespérer l’agriculture Monsieur Le Foll. « Bon connaisseur des thématiques agricoles » disait-on avant sa prise de fonction. Un ministre sous influence de la vague écologiste en réalité ! Sa première mesure ? L’interdiction du Cruiser. Parce qu’il y avait « urgence » se justifie-t-il dans un interview à Agra presse (23/07/2012). Prochaine mesure ? L’interdiction des épandages aériens. Une décision démagogique qui flatte l’opinion verte dans le sens du poil mais complètement déconnectée de la réalité. Son discours ? Vert, très vert.
Derrière sa prestance – il faut bien le reconnaître – on trouve du vent. « Il faut créer des modèles nouveaux » continue-t-il dans cette même interview à Agra. Un modèle nouveau ? quezako ?
Alors que Serge Orru, ancien directeur de WWF France fait monter la pression en demandant que les écologistes passent « à l’offensive », le gouvernement propose une Conférence environnementale pour la rentrée de septembre.
Toujours la même pression écologiste. Notre ministre de l’agriculture saura-t-il résister à la main-mise du Ministère de l’écologie de Delphine Batho, aux oukases des ONG et à l’influence de Cécile Duflot et de son cabinet ? Auditionné hier par la Mission d’information sur les pesticides au Sénat, Stéphane Le Foll montre, derrière un discours ampoulé sur le thème de l’agriculture écologiquement intensive, un manque de résistance.
Certains acteurs du monde agricole déchantent déjà du nouveau Ministre. Il est encore temps de se ressaisir Monsieur Le Foll. Avant que l’agriculture ne vous tourne le dos définitivement.Le monde agricole attend des décisions. Monsieur Le Foll en sera-t-il vraiment capable ?

email
Commentaires
  1. douar
  2. Laurent Berthod
  3. koalavert
  4. isidorel
  5. Gilook
  6. A. de Marco
    • karozen
      • Laurent Berthod
    • Karg se
  7. Laurent Berthod
  8. Alzine
  9. Zygomar
  10. Zygomar
    • Laurent Berthod
  11. alzine
  12. alzine