Un demi-million d’euros pour RESOGM ! L’association devient écolo-psychothérapeute pour les agriculteurs

Depuis sa création en 2006, Rés’OGM Info a reçu plus d’un demi-million d’euros de subventions du Conseil régional Rhône-Alpes, principal pourvoyeur de fonds de cette association écologiste sympathisante des Faucheurs Volontaires. Il va sans dire que sans cette manne, l’association n’existerait pas. Mais que fait-elle avec cet argent ? Rés’OGM Info passe son temps à vilipender les agriculteurs conventionnels à travers des réunions et des bulletins de propagande. Chaque année, avec donc l’argent du contribuable, Rés’OGM Info envoie aux 42.000 agriculteurs de Rhône-Alpes une plaquette leur expliquant à quel point les OGM et les pesticides sont des calamités. Une façon de leur faire comprendre que l’agriculteur « productiviste » empoisonne nos enfants et est le fossoyeur de la biodiversité.

Rés’OGM Info, tout en poursuivant ses attaques contre l’agriculture conventionnelle, s’intéresse maintenant à la façon d’aider psychologiquement ces agriculteurs à abandonner leurs pratiques modernes afin de s’orienter vers une « agriculture durable ». Pour cela, Rés’OGM Info a demandé à l’association écologiste Nature Humaine de rédiger un document sur les freins psychologiques et sociétaux au changement de comportement des agriculteurs. Dans ce document, financé à hauteur de 12.500 euros par la Région Rhône-Alpes, on peut lire au début : « « J’ai assisté à des témoignages forts… c’est tellement douloureux.. », témoigne le sociologue Roger Le Guen. « Les enfants à l’école qui sont traités d’empoisonneurs, de pollueurs, d’assistés. Il arrive que des agriculteurs pleurent au cours d’entretiens sociologiques. Certains précisent qu’ils ne vont plus dans les réunions associatives, d’autres qu’ils ne veulent plus écouter les discours télévisés… » ». Bref, une détresse bien réelle de ces agriculteurs lynchés par les campagnes écologistes. Toujours dans ce document, Françoise Keller, « coach, consultante, et formatrice certifiée en Communication NonViolente ainsi qu’en gouvernance sociocratique », explique : « Traverser et quitter la culpabilité, voilà une clef importante du changement. Les écologistes qui appuient sur cette culpabilité ne l’ont pas compris. Pour pouvoir changer, l’agriculteur a besoin de recevoir de l’empathie. » Et les auteurs de cette « étude » évoquent « la force du contact à la Nature » ou proposent de « développer une stratégie d’animateur de groupe », « travailler sur l’imaginaire », « pratiquer l’écoute active », « apaiser les tensions et retrouver un élan vital », etc. Bref, c’est un peu comme si un preneur d’otages proposait à ses victimes de leur apporter une aide psychologique.

Alors sans doute que les écologistes, en détruisant psychologiquement les agriculteurs conventionnels par leurs campagnes haineuses, espèrent favoriser les fameux « emplois verts » des écolo-psychothérapeutes, comme les responsables de Nature Humaine, Isabelle Desplats « formatrice en Communication NonViolente, coach en relations humaines et en management participatif », Marie Romanens « psychothérapeute et psychanalyste », ou Ivan Maltcheff, « coach consultant, et membre du collectif Interactions Transformation personnelle/Transformation sociale ». Toutefois, nous avons une meilleure solution pour soulager la détresse des agriculteurs : que la Région Rhône-Alpes arrête de subventionner les campagnes de dénigrement des agriculteurs ! Et vu la crise économique qui touche tant de Français, nous sommes certains que la Région Rhône-Alpes trouvera des actions plus pertinentes à financer.

Sources
http://www.resogm.org/spip.php?article174
http://www.nature-humaine.fr/files/docs/nh/PDF_WEB_LETTRE_N8_210x297.pdf

email
Commentaires
  1. Alzine
  2. marredes faucheurs54
  3. douar
  4. Wackes Seppi
    • Res'OGM Info
      • Laurent Berthod
  5. Alzine
  6. Alzine
    • douar
      • Zygomar
  7. PECQROR
    • Zygomar
  8. Alzine
    • PECQROR
  9. ME51