RUMEUR : un communiste à l’Agriculture après le 6 mai ?

Selon Eric de la Chesnais, journaliste au Figaro, « Le nom de Patrick Le Hyaric revient le plus souvent au poste de ministre de l’Agriculture en cas de victoire le 6 mai prochain, de François Hollande. » Au vu de l’idéologie passéiste dont faire preuve le front de gauche et des soutiens de nombreux écolos à Jean-Luc Mélenchon, il y a de quoi avoir peur. Et rappelons une évidence : les agriculteurs ne peuvent pas délocaliser leur production ni passer 6 mois de l’année en Belgique ou en Suisse.
Notons que d’autre socialistes sont sur les rangs : Claude Roiron, Présidente PS du Conseil Général d’Indre-et-Loire et Germinal Peiro, député de la Dordogne, secrétaire national du PS pour les questions agricoles .
Les écolos ne sont pas en reste malgré leur lourde défaite dimanche : Jean-François Placé (voir ici ) et bien sûr Cécile Duflot (voir ici).

Source : http://blog.lefigaro.fr/agriculture/

email
Catégorie : Décodage politique
  • alzine a dit :

    Mais non le futur ministre de l’agriculture c’est ….José Bové!

    Y en a qui ont eu peur, Meuh Non pas avec le score record d’EELV.

    Le gouvernement aura d’autres chats à fouetter après le 6 mais que de s’attaquer aux agriculteurs .

    La nourriture pourrait se faire rare dans 2 ou 3 ans, bien plus chère, c’est sûr et une grande ville comme Paris, si le blé n’arrive plus : boum!

    Déjà une première fois il y a 220 ans mais c’était l’époque de …Marie Antoinette.

      

  • Daniel a dit :

    Qui que se soit, vu l’idéologie de gauche : « détruire et spolier par tous les moyens les entrepreneurs de leurs richesses »; il est sur que les agriculteurs vous en baver. Si tant est qu’il y aie des survivants économiques après cette attaque.

    Et je rappelle que pour les écolos, il faut des paysans donc non pas des chef d’entreprises mais bien des esclaves corvéables à merci!!!

      

  • alzine a dit :

    Cela dit, publié dans le Figaro entre les deux tours, la ficelle est très grosse!

    Elle n’est pas très grosse, elle est Enoooorrrme!

    Ce n’est plus une ficelle, c’est une corde, une corde avec un noeud coulant qui va couler ceux qui l’ont imaginé.

    Un premier avril OK , ou dans le gouvernement de 1998 à 2002, lorsque l’enjeu de la production agricole était secondaire, accessoire, lorsque l’on ne parlait que de multifonctionnalité de l’agriculture. Pas en 2012.

    Cela dit un tel programme resemble à certaines propositions de l’automne 2007, quand l’orage grondait autour du monde agricole!

    Avant que la pluie de mesures ne s’abatte

    « il pleut, il pleut, Bergère….. »

      

  • Karg a dit :

    Vu les exigences de protection de la FNSEA, en quoi un communiste pur jus (donc un productiviste) serait problématique? C’est pas comme si Placé allez prendre cette place, là pour le coup ça serai une catastrophe.

      

  • Zygomar a dit :

    « …..un communiste pur jus (donc un productiviste) »

    == C’est quand même eux les communistes qui ont inventé le « stakhanovisme » exemple le plus achevé du productivisme!

      

  • tybert a dit :

    @ zygomar
    Il y a « communiste » et « communiste ». A l’époque de stakhanov ne nombreux communistes croupissaient dans les camps staliniens. Dans ma longue vie j’ai fréquenté de nombreux communistes ; pas un ne ressemblait à un autre.
    J’ai connu un communiste roumain, qui avait été persécuté à l’époque d’Antunescu. Il avait gardé sa foi communiste. A la fin de sa vie il m’a déclaré  » Tybert mon ami, l’histoire est une garce; cette doctrine, le « marxisme » qui peut être un humanisme, qui promeut la science , eh bien elle l’a donné aux moujiks… » Cela se passait dans un excellent restaurant de Leipzig en RDA près de la Thommanerkirche où nous venions d’entendre la « Passion selon St Mathieu ». Ceci dit il y avait de parfaites crapules parmi les communistes….

      

  • rugins2032 a dit :

    ces disnctinctions entre bons et mauvais communistes m’ont toujours laissé de marbre. C’est un peu comme le bon et le gentil nazi…
    ça mériterait un sketch des inconnus. Qu’est ce qui distingue le bon du mauvais chasseur ?

      

    • Karg a dit :

      Mettre sur le même niveau une idéologie visant à éliminer une partie de l’Humanité et asservir le reste et une autre prônant une société sans classe, moi ça me fait doucement rigoler.

        

      • Zygomar a dit :

        C’est toujours la sempiternelle « excuse »: » le communisme est un excellent système, humaniste, tolérant, bon, etc… mais il a été perverti par une poignée d’individus sans foi ni loi….

        Il est quand même curieux de constater que jamais, nulle part le communisme s’est installé volontairement, sans violences. Jamais, nulle part il s’ est maintenu autrement que par la coercition, et la terreur. Jamais, nulle part il a apporté l’aisance et la prospérité aux populations qu’il a soumises. C’est le régime, le système qui a été responsable du plus grand nombre de morts dans l’histoire humaine. Alors, il ne faut venir me dire qu’il y a bon communisme (peut être mais en tout cas personne ne l’a jamais vu depuis plus de 100 ans!!) et un mauvais communisme. Jusqu’à présent la planète n’a vu et ne voit encore hélas que le mauvais.

          

        • Karg a dit :

          Sans violence? Notre République c’est installé sans violence? Ensuite parler du bolchevisme ou du maoïsme, c’est pas vraiment le marxisme, la théorie de Marx prévoyait l’avènement du communisme dans des pays très développé, ce qui n’était absolument pas le cas de la Russie, de la Chine ou du Cambodge. Lénine fut le premier à admettre qu’ils devaient improviser, les théories de Marx partaient du postulat qu’une société très industrialisés pouvaient se passer du pouvoir des capitalistes… au final les partis communistes et socialistes ont accéléré la mise en place d’un partage plus égalitaire des fruits de la croissance et on consolidé le capitalisme, jusqu’à la crise actuel (lié à l’énergie et au manque d’innovation autorisé).

            

          • Zygomar a dit :

            @Karg

            « Sans violence? Notre République c’est installé sans violence? »

            == Otez vos lunettes roses! Le militantisme vous aveugle! Relisez calmement ce qu j’ai écrit et vous verrez que c’est tout le contraire de ce que vous me faites dire!! Par ailleurs, il n’était en aucune manière question de « notre République »….Encore le truc habituel enseigné dans les écoles du Parti: faire diversion quand on est géné aux entournures!
            Quant aux distingos subtils que vous faites entre les diverses dérives du communisme on les a entendus ad nauseam. Le résultat a toujours, vous comprenez, toujours, sans aucune exception, été le même et ce sont toujours les populations qui en ont souffert et le terme est faible.

              

            26 avril 2012 à 17:11
          • Karg a dit :

            Il n’a pas existé de régime marxiste dans la mesure où l’idéologie de Marx décrivait un processus aboutissant naturellement à la mise en place d’une société sans classe du fait de la nature même de la société industriel. De fait je ne reconnais pas la nature marxiste des dictatures dont vous citez les réalisations.

              

            27 avril 2012 à 13:12
          • Laurent Berthod a dit :

            Oui, ben d

              

            27 avril 2012 à 13:25
          • Laurent Berthod a dit :

            @ Karg,

            Oui, ben dans ces conditions il faut que vous considériez que l’inquisition n’était pas chrétienne, ni la reconquista, ni les croisades, parce qu’elles n’étaient pas inscrites dans les Évangiles (ni dans aucun autre texte du Nouveau testament) et que l’esprit qui a présidé à toutes ces violences y était même condamné.

            Vous allez voir que vous aurez autant de mal à concevoir cela que vos interlocuteurs en ont à penser que les régimes communistes, mis en place par des gens qui se réclamaient du marxisme le plus pur (et dur), n’étaient pas des régimes marxistes.

              

            27 avril 2012 à 13:31
          • Karg a dit :

            Vous connaissez mon avis sur la religion, mais admettez que la parole de Nazaréen n’a rien à voir avec l’Inquisition, les Croisades et plus généralement des abus divers et variés des prétendus chrétiens. Le seul vrai chrétien est mort sur la croix.

            Je constate que le marxisme a décrit un processus historique qui n’a pas eu lieu, parce que le prolétariat c’est embourgeoisé dans les pays riches, chose que Hegel a dénoncé, et que les prétendus gouvernements marxistes ont hérité de pays très peu développé incapable de basculer dans un système sans classe.

              

            27 avril 2012 à 14:00
      • Zygomar a dit :

        @ Karg

        Mettre sur le même niveau une idéologie visant à éliminer une partie de l’Humanité et asservir le reste et une autre prônant une société sans classe, moi ça me fait doucement rigoler

        === Les soviétiques, les cambodgiens, les nord-coréens pour ne citer que ceux-là n’ont jamais éliminé une partie de leurs populations et asservi le reste, malgré la « société sans classe »!! On a d’aileurs vu ce qu’ils entendaient par « société sans classe »…..

        La famine délibérément orchestrée en Ukraine vous apprlez çà comment?

          

  • divorce a dit :

    Une rumeur reste une rumeur !! ^^

      

  • rugins2032 a dit :

    J’avais fait un voyage en Roumanie en 1992, un an après la chute de Ceauscescu. Un prêtre gréco-catholique qui avait passé 18 ans en prison et avait été torturé toutes ces années était stupéfait qu’il y ait encore des communistes en France. J’aurais eu du mal à lui expliquert qu’en fait ce qu’il avait vécu cétait une erreur car le communiste  » prônait une société sans classe » pour reprendre le mot de KARG.
    L’exemple de ce prêtre n’est pas anecdotique et ne relève pas du fait divers puisqu’ils ont été des dizaines de millions dans son cas dans le monde entier à subir l’avénement de cette société sans classe. Du fond de sa geole, Il n’avait pas vu, lui, la beauté de l’utopie communiste !

      

    • Laurent Berthod a dit :

      Un prêtre gréco-catholique qui avait passé 18 ans en prison et avait été torturé toutes ces années

      Pour certains (dont Karg ?) rien que de plus normal, c’était un sale prêtre gréco-catholique, donc un ennemi de classe, un ennemi du prolétariat martyre et exploité ! :-(

        

      • Laurent Berthod a dit :

        Quant au communiste persécuté par un régime communiste rapporté par Tybert, c’était aussi un ennemi de classe, sinon il n’aurait pas été persécuté. C’est ça le communisme, n’importe où dans le temps et dans le monde, cette tautologie absurde, assassine et totalitaire.

          

        • tybert a dit :

          @ Laurent Berthod
          Mon ami P.B ce communiste roumain dont je mentionnais le propos a été persécuté par Antonescu le dictateur pronazi du Royaume de Roumanie, avant la guerre de 39. Un peu de culture historique cher LB :o )) Les communistes « persécutés » par les dirigeants des « Démocraties populaires » (sic) ne l’étaient pas en tant qu’ »ennemis de classe  » mais en tant que « déviationnistes », « réformistes » etc..Ce qui n’empêche pas le caractère non démocratique de ces régimes. ( je parle de ce que je connais, les régimes communistes européens, pas des khmers rouges si chers à certains intellectuels d’extrème gauche , Alain Badiou par exemple )

            

          • Laurent Berthod a dit :

            Oui, au temps pour moi. Je ne suis pas familier avec l’histoire de la Roumanie, et c’est entièrement de ma faute, je n’ai jamais vraiment cherché à la connaître.

            Ceci dit allez fouiller les archives des grands procès de Moscou et vous verrez sir les boukharinistes et les trotskistes n’ont pas été accusés d’être des ennemis de classe. Il y a même eu une époque où les trotskistes ont été qualifiés d’hitlero-trotskistes par les staliniens du monde entier !

            Et le koulaks martyrisés, condamnés à la famine de masse, exécutés froidement, envoyés au goulag en masse, ce n’était pas des ennemis de classe ? Bon d’accord, le plus souvent ils n’étaient pas au parti, mais pas toujours.

              

            27 avril 2012 à 13:37
        • Karg a dit :

          Pendre le dernier des rois avec les tripes du derniers des prêtres, ça ne me dérangerai pas.

            

          • Laurent Berthod a dit :

            Cette phrase est tout simplement ignoble. Ou alors c’est un slogan vide mais qui peut porter à conséquence chez des esprits faibles et Dieu sait s’il y en a de par le vaste monde. Il faut toujours faire attention à ce que l’on écrit et ne pas appeler à l’assassinat.

            On dirait une phrase prononcée par les salafistes à propos des infidèles. On a vu les résultats.

              

            27 avril 2012 à 13:41
          • Karg a dit :

            C’est du Jean Meslier, un curé de Ardennes.

            « Le christianisme ne s’est répandu qu’en promettant le despotisme, dont il est, comme toute religion, le plus ferme soutien. »

            « Tous les esclavages se tiennent ; et les hommes accoutumés à déraisonner sur les dieux, à trembler sous leurs verges, à leur obéir sans examen, ne raisonnent plus sur rien. »

              

            27 avril 2012 à 13:52
  • Zygomar a dit :

    Karg dit :

    27 avril 2012 à 13:12

    Il n’a pas existé de régime marxiste dans la mesure où l’idéologie de Marx décrivait un processus aboutissant naturellement à la mise en place d’une société sans classe du fait de la nature même de la société industriel. De fait je ne reconnais pas la nature marxiste des dictatures dont vous citez les réalisations.

    === Toujours la sempiternelle misérable pirouette.

      

    • Karg a dit :

      Pourquoi pirouette? Je constate que la conception historique de Marx a échoué (comme tout les historicisme d’ailleurs) et que les prétendus expériences marxistes ne sont que des impostures ayant exploité un vocabulaire et une iconographie marxiste uniquement dans un but de contrôles de masses.

        

  • Zygomar a dit :

    et que les prétendus expériences marxistes ne sont que des impostures ayant exploité un vocabulaire et une iconographie marxiste uniquement dans un but de contrôles de masses.

    === C’est bien ce que je dis! Toujours la même sempiternelle ritournelle rhétorique. Le marxisme est une excellente idéologie, pleine de promesses de bonheur pour le peuple qui a été détournée de ses objectifs et de ses méthodes par une bande de brutes ignares et sanguinaires. Malheureusement, partout où cette belle idéologie humaniste a été mise en oeuvre, toujours par la force d’ailleurs, elle a abouti aux mêmes résultats effroyables. Curieux, que quelqu’un plein de bonne volonté n’ait jamais été capable de, même simplement commencer à la mettre en oeuvre, nulle part.Pourquoi aurait-elle systématiquement « détournée de ses objectif ses de ses moyens »?

      

    • Karg a dit :

      Arrêter de lire en travers ce que je poste, admettez simplement que le marxisme n’a jamais était mis en oeuvre tout simplement parce que ça mise en oeuvre est impossible.

        

  • Zygomar a dit :

    @ Karg

    C’est du Jean Meslier, un curé de Ardennes.

    ))) Comme quoi on peut être curé ET un ignoble salaud.

      

    • Karg a dit :

      Cet homme fut une Lumière dans l’obscurité, son Testament devrait être enseigné dans les écoles.

        

      • Zygomar a dit :

        @ Karg
         »
        « Pendre le dernier des rois avec les tripes du derniers des prêtres, ça ne me dérangerai pas. »

        « Cet homme fut une Lumière dans l’obscurité »

        °°° Comme quoi on a les idoles et les lumière qu’on peut…….. Cà ne vous grandi pas mon vieux.,

          

      • Laurent Berthod a dit :

        Si vous avez été victime d’un curé pédophile dans votre jeunesse, réglez vos affaires devant un tribunal mais n’appelez pas à assassiner tous les curés.

          

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*