Epandage aérien de pesticides : une réglementation de plus en plus contraignante

Lu sur campagnes et environnement :

Contrairement à ce que l’on pouvait lire dans Le Monde du 23 mars, qui titrait « La France assouplit l’interdiction de pulvériser des pesticides par voie aérienne », la réglementation en matière d’épandage de pesticides par voie aérienne se durcit. Interdit par la loi Grenelle 2, ce type de traitement peut toutefois faire l’objet de dérogation lorsqu’il n’existe pas d’alternative, comme sur les bananes aux Antilles, sur le riz en Camargue ou encore sur les parcelles de maïs et de vigne lorsqu’elles présentent une forte pente. Dérogations très encadrées par un arrêté en date du 31 mai 2011. « Et les conditions de dérogations sont de plus en plus contraignantes, confirme le ministère chargé de l’agriculture. A partir de cette année, par exemple, les produits utilisés doivent avoir fait l’objet d’une évaluation spécifique à cet usage aérien. Ces contraintes conduisent inévitablement à une baisse de ce type de traitement. » Pour l’heure, cette baisse n’est pas évaluée, faute de données de référence avant l’interdiction, mais des chiffres seront disponibles en septembre, dans le cadre du bilan Ecophyto. Ils seront alors suivis et comparés chaque année, confirme-t-on au ministère.

Source : http://www.campagnesetenvironnement.fr/epandage-aerien-de-pesticides-une-5011.html

email
Commentaires
  1. Daniel
  2. Zygomar
    • Karg se