Les verts chez Mélenchon

Eva Joly au plus bas dans les sondages, les verts ne savent plus à ce qui se fier. Certains déçus par la politique d’appareil des verts (accord avec le PS contre des postes au gouvernement et des places au législatives) pensent donc à Mélenchon selon le Monde. Même si sur le nucléaire, il n’est pas encore très clair à cause du PC, sur les autres questions, il séduit : « Logiquement, elle (Eva Joly) devait être ma championne, souligne Alexis, électeur EELV. Alors, j’ai cherché : quand allait-elle donc se mettre à parler de tarif progressif de l’énergie, de fiscalité verte, de protectionnisme écologique et social ? Jamais ! »

Pour Jean-Pierre, électeur écologiste,: « Entre la position des Verts qui ont accepté de laisser  tomber  la sortie du nucléaire contre des postes, et celle du Front de gauche, je me dis que le référendum est le plus proche de ce que je défends depuis plus de trente ans. »

Signe de cette tentation, Le Monde annonce les premiers départs : Certains ont déjà annoncé leur départ comme Thomas Giry, membre du conseil fédéral et proche de la députée Martine Billard, qui elle-même a rejoint Mélenchon en 2009. Ou Simon Imbert, également membre du conseil fédéral, qui a fait part de son soutien au candidat du Front de gauche.

Safia Lebdi, cofondatrice de Ni putes ni soumises et conseillère régionale EELV en Ile-de-France, a elle aussi franchi le pas, en indiquant qu’elle serait présente ce dimanche à la Bastille.

email
Commentaires
  1. Daniel
    • Karg se
      • Zygomar
  2. Laurent Berthod
    • bob
  3. tybert
    • José.B
    • José.B
      • Dany
        • JG2433
          • Karg se
          • Dany