Hulot prépare le gouvernement Hollande

La politique version « Nicolas Hulot » est décidément étrange. L’animateur télé semble irrésistiblement attiré par le monde politique malgré son échec cuisant l’été dernier à la primaire d’EELV face à Eva Joly. Après avoir promis pendant la compagne de soutenir Eva Joly si elle remportait la primaire, Hulot a fait faux bond à l’ancienne magistrate devenue candidate d’Europe Ecologie Les Verts pour la présidentielle.

De retour, Hulot flirte avec Hollande. Opportuniste ? Hulot est à l’image de notre époque. Il veux gagner. Et s’il ne peut gagner lui même, alors il cherche à rentrer dans le camps victorieux. Hulot suit donc les sondages. Mais pour rester crédible, il pense devoir continuer à jouer un rôle d’aiguillon et de conseil. Après avoir rencontré François Hollande il y a quelques jours, Hulot a confié à un journaliste du Point que « la meilleure idée que Hollande pourrait avoir, c’est de nommer José Bové comme ministre de l’agriculture. C’est le plus fin connaisseur du sujet, le plus réaliste et le plus bosseur. »

Hulot ne va donc pas améliorer ses relations avec Eva Joly et l’appareil d’EELV qu’il ignore en se rapprochant ostensiblement du PS. Et du côté de la rue de Solférino, les spécialistes agriculture tels que Stéphane Le Foll ou Germinal Peiro apprécieront…

email
Commentaires
  1. Karg
    • Laurent Berthod
      • Karg se
    • bob
  2. alzine
  3. Serge Le Doaré
  4. Bisphénol