Le président du CRIIGEN et l’Inra

Le docteur Joël Spiroux de Vendômois, actuel président du CRIIGEN, était l’un des invités de l’émission Science publique (France Culture) du 24 février qui avait comme thème « La France peut-elle se passer de la recherche sur les OGM ? » Voulant se montrer neutre, il a affirmé qu’il était ni pour ni contre les OGM. Coluche aurait rajouté « bien au contraire ». En effet, selon le président du CRIIGEN, il faut avant tout procéder à des évaluations indépendantes des OGM avant de se prononcer. L’occasion de faire une offre de service : « Je serais très heureux si l’Inra finançait le CRIIGEN pour faire des études sur l’impact sur la santé au long cours. Je suis preneur aujourd’hui du financement et on vous fait une étude sur deux ans sur des rats. Vous choisissez l’OGM et je suis tout à fait partant. » Mais un peu plus tard dans le débat, l’économiste Philippe Chalmin, avec une certaine pugnacité, interpelle Joël Spiroux de Vendômois pour savoir si le CRIIGEN avait condamné la destruction de vignes OGM à Colmar – un essai expérimental de l’Inra – par les Faucheurs volontaires. Ecoutez la réponse embarrassée du président du CRIIGEN :

Réponse du CRIIGEN

Conclusion : le CRIIGEN veut bien recevoir de l’argent de l’Inra pour faire ses proches recherches, mais quand l’Inra voit ses recherches anéanties par les Faucheurs, le CRIIGEN n’a rien à en redire !

Sources

http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-la-france-peut-elle-se-passer-de-la-recherche-sur-les-ogm-2012-02-24

email
Commentaires
  1. Zygomar
    • Zygomar
    • bob
      • Zygomar
        • Laurent Berthod
  2. daniel
  3. Karg se
    • Laurent Berthod