OGM : NKM diffuse ses “éléments de langage”

Une note envoyée par Nathalie Kosciusko-Morizet aux Parlementaires leur donne la ligne de conduite à tenir sur la clause de sauvegarde contre le MON 810. On y apprend que la suspension de l’OGM de Monsanto s’appuierait sur “ les dernières études scientifiques et notamment l’avis de l’AESA (Agence européenne de sécurité alimentaire) de décembre 2011. Ces études montrent que la culture de ce maïs présente des risques importants pour l’environnement (impact sur des espèces, développement de résistances,…).” Plus loin : “Compte-tenu de l’urgence et du fait que le MON810 est susceptible de présenter un risque grave pour l’environnement, les autorités françaises demandent donc à la Commission européenne de suspendre sans délai l’autorisation de mise en culture des semences de maïs MON810 dans l’Union européenne dans l’attente d’une réévaluation complète. »

Si NKM rappelle que d’autres pays “ont également pris une clause de sauvegarde”, ses “éléments de langage” montrent davantage une gestion à court terme du dossier OGM qu’une vraie vision politique. La vraie préoccupation du gouvernement est clairement exprimée, c’est la proximité des semis :  « En cas d’inaction de la Commission, le Gouvernement adoptera, en raison de la proximité des semis, une mesure conservatoire visant à interdire la culture du maïs MON810 sur le territoire national.”

email
Commentaires
  1. GILOOK
  2. Wackes Seppi
    • Cultilandes
  3. Cultilandes
  4. Cultilandes
    • Karg
      • Laurent Berthod
        • Karg
          • Laurent Berthod
          • Karg
          • Laurent Berthod
  5. rageous
    • Cultilandes
  6. Wackes Seppi
    • rageous
      • Cultilandes
        • Wackes Seppi
    • Zygomar
  7. yvesdemars
  8. Karg
  9. Karg