Le monde agricole claque la porte du HCB

Après la démission de la CFDT (lire la lettre de démission ici), la FNSEA, l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis), les Jeunes Agriculteurs ont pris la même décision (nous l’annoncions le 20 janvier, voir ici)

Selon Pascal Ferey, vice-président de la FNSEA, « c’est une question d’inefficacité, je dirais même d’inutilité, qui ne peut plus être occultée avec les conclusions que vient de rendre le HCB sur la coexistence des cultures OGM et non OGM. Il faut rappeler que le HCB est composé d’un Conseil scientifique, qui rend des avis, et d’un Comité économique, éthique et social (CEES), qui formule des recommandations. C’est dans cette instance que siège la FNSEA. Or, la dernière recommandation du CEES met en évidence une fracture irréductible entre ceux qui recherchent un compromis équilibré, un dialogue constructif, et ceux qui, par dogmatisme, refusent – même au stade de la recherche et de l’expérimentation – le principe même de la coexistence. »

Source : http://www.lafranceagricole.fr/cultures/actu-cultures/biotechnologies-ogm-la-fnsea-demissionne-du-haut-conseil-des-biotechnologies-53261.html

email