Les faucheurs et NKM calent leur communication

Hier, 6h30, les faucheurs envahissent les locaux de Monsanto de Trèbes dans l’Aude, croyant y trouver du maïs OGM. Vers 15 h, après avoir appris de NKM que la clause de sauvegarde contre le MON 810 serait prise fin février, il se retirent. C’est exactement le même processus qui s’est déroulé le 6 janvier à Léojac. Il semble que tout cela soit donc une vaste mascarade: à une action des faucheurs succède automatiquement une décision en leur faveur de la part du gouvernement : on vous jure, ce n’est pas de la com, c’est un nouveau mode de gouvernance démocratique !

email
Commentaires
  1. rageous
  2. Laurent Berthod
    • La Coupe Est Pleine
  3. Laurent 2
  4. daniel