5000 euros pour soutenir le saccage des cultures

5000 euros, c’est la somme récoltée par association Assomniak (Sizun – Finistère) qui organise chaque année, un fest-noz de soutien aux faucheurs volontaires d’OGM bretons. Une somme qui permettra de couvrir les frais de justice occasionnés par des procès. Catherine Picard, la trésorière des faucheurs bretons explique : « Toujours dans le souci de lutter pour le bien commun dans une démarche de désobéissance civique non violente, ils (les faucheurs, ndlr) alarment les consommateurs sur tous les OGM cachés qui se trouvent en leurs assiettes, en bloquant les cargos qui les transportent et les coopérative céréalières qui les commandent. »
Et le saccage des cultures, c’est de la non-violence sans doute ? Quel gaspillage d’argent !

email
Commentaires
  1. Karg