« Le Fernand Raynaud de l’analyse politique »

« Je trouve (que sa candidature) est absolument choquante et qu’elle est totalement déplacée (…)est le chef de file d’un groupe de pression, aussi légitime que les autres, pas moins, pas plus légitime. Il n’a strictement rien à faire dans une élection. Il ne veut pas être président de la république, il ne veut même pas réellement être au premier tour. (…) A ce moment là, pourquoi pas un candidat des cyclistes randonneurs du dimanche, pourquoi pas un représentant des boulistes, et puis, je vous assure, que les joueurs de cornemuses sont furieux de ne pas avoir de candidats ! »

A qui s’adressait cette chronique d’Alain Duhamel ce matin sur RTL ? A Frédéric Nihous, le candidat de CPNT (Chasse Pêche Nature et Traditions) à la prochaine présidentielle.

La réponse du candidat, Frédéric Nihous, n’a pas tardé à venir, aussi cinglante que la chronique matinale :

« Ce matin sur RTL, Alain Duhamel, le fin politologue qui avait oublié Ségolène Royal dans sa liste des prétendants à l’Elysée en 2007, a estimé que je n’avais « strictement rien à faire dans une élection ». Quel mépris à l’égard des électeurs qui m’ont élu (…) Pour ce reliquat de la politologie au pifomètre des années Giscard, ma candidature à l’élection présidentielle est « absolument choquante » (…) Dans son numéro de comique des ondes, Duhamel n’arrive même pas à se renouveler. Ce Fernand Raynaud de l’analyse politique avait fait exactement le même sketch lors des présidentielles de 2002 et 2007 concernant la candidature de Jean Saint-Josse puis la mienne. (…) Pour Alain Duhamel, il faut manifestement appartenir, comme lui, aux clubs les plus huppés de la capitale pour avoir le droit d’être considéré (…) Je suis le candidat de la ruralité : 20 % des Français soit 13 millions de personnes ! Ceux qui sont systématiquement oubliés par les politiques gouvernementales et maintenant insultés à l’antenne de la première radio de France ! Alain Duhamel, enlevez vos souliers vernis, mettez des bottes, sortez pour une fois de votre studio de radio parisien et dépassez le périphérique pour aller voir cette France que vous ne connaissez pas ! Oui, je défends la France des traditions ! Venez là voir. Je vous y invite. A 71 ans, vous allez découvrir une chose stupéfiante : il y a une vie en dehors de Paris »

Frédéric Nihous réclame également des excuses de la part d’Alain Duhamel mais aussi de RTL où il n’a jamais été invité depuis qu’il a annoncé, il y a 6 mois, sa candidature à la présidentielle.

Voir Alain Duhamel qualifié de « Fernand Raynaud de l’analyse politique » est assez bien vu de la part de Frédéric Nihous qui peut se consoler en se disant qu’à 71 ans, c’est sans doute le dernier tour de piste de Duhamel. Il aura alors le temps de découvrir la France des terroirs.

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
  2. Daniel
  3. Wackes Seppi
    • André
  4. Olivier
    • miniTAX
      • JG2433
      • Karg
    • Wackes Seppi
  5. miniTAX
    • Karg
    • Karg
  6. Daniel
  7. Karg
  8. miniTAX
  9. Wackes Seppi
  10. Karg
  11. JG2433
  12. Karg
  13. Dany