L’ultimatum qui pourrait nous couter un bras

Hier sur France 3, Eva Joly a lancé un double ultimatum au PS. C’est avant le 19 novembre que François Hollande doit annoncer l’arrêt du chantier de la centrale nucléaire de Flamanville en cas d’élection, faute de quoi, il n’y aura pas d’accord aux législatives : « Si François Hollande dit non pour arrêter le chantier de Flamanville, il n’y aura pas d’accord. Si nous achevons cet EPR-là, nous aurons l’énergie nucléaire pour les 50 prochaines années, ce qui rend la sortie du nucléaire impossible. Nous voulons sortir du nucléaire. »
Aujourd’hui même, l’Union française de l’électricité (UFE) a estimé à 60 milliards d’euros le coût d’un passage de 75% à 50% de la part du nucléaire dans la production électrique d’ici à 2030. A quelques années près, c’est le scénario envisagé par François Hollande.
Hollande va-t-il sacrifier l’avenir de la France contre quelques voix de Kmers verts ? Si d’ici le 19 novembre, Hollande (le mou) cède, préparez-vous en tout cas à une hausse vertigineuse de votre facture énergétique.

email
Commentaires
  1. JG2433
  2. Laurent Berthod
    • Karg
      • Wackes Seppi
        • loup garou
        • Karg
          • loup garou
          • Karg
  3. miniTAX
    • Karg
  4. daniel
    • JG2433
    • Laurent Berthod
      • Karg
  5. yvesdemars
    • Laurent Berthod
    • Karg
  6. miniTAX
    • Karg