Industriels/Faucheurs : une justice à 2 vitesses

Dans le procès en cours de Greenpeace contre EDF pour espionnage informatique, on vient d’apprendre que le procureur a requis une amende de 1,5 million d’euros contre EDF et des peines de prison de 3 ans dont 30 mois avec sursis et mise à l’épreuve contre deux anciens responsables de la sécurité. Dans le procès pour la destruction de vigne OGM, les fameux faucheurs de Colmar ont écopé d’une peine de 2 mois de prison avec sursis. Les six faucheurs récidivistes ont eu droit, eux, à 60 jours-amende à 20 euros et le paiement d’un euro symbolique pour préjudice moral. L’indemnisation de l’INRA a été fixée à 57 000 euros par le tribunal (soit 10 fois moins que l’estimation faite des dommages).
1,5 millions et 57000 euros : cherchez l’erreur !

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
    • Laurent Berthod
  2. Daniel