OGM : l’hypocrisie des ONGs et des médias

« Les géants de l’agroalimentaire, contrariés par la perception négative des cultures d’OGM en Europe, cherchent à enrôler des personnalités pour peser sur le processus de décision afin d’obtenir des autorisations de cultures. » Les premiers mots d’une dépêche de l’Agence France Presse largement reprises dans les médias et sur le web sont pour le moins orientés.

Des personnalités comme Claude Allègre ou Kofi Annan ont en effet été sollicité par Europabio, association qui milite en faveur des biotechnologies et qui comptent dans ses membres quelques dizaines d’entreprises qui développent des biotechnologies appliquées à l’industrie, à la santé et à l’agriculture.

Selon l’AFP, Europabio « n’a pas caché son embarras après la fuite de ce document classifié « confidentiel » ». Etrange. Pourquoi Europa Bio serait-elle embarrassée ? Si dans les prochaines semaines, un certain nombre de personnalités s’expriment en faveur des OGM, il aurait fallut être bien naïf pour ne pas imaginer qu’il s’agit d’une action coordonnée et concertée. Et cela n’a rien d’exceptionnel. La plupart des grosses ONG le font. C’est par exemple le cas lorsque des campagnes thématiques sont parrainées par des personnalités. Alors lorsque Greenpeace dénonce auprès de l’AFP « une campagne de relations publiques insultante pour les citoyens européens », il y a de quoi rire. Surtout de la part de Greenpeace, spécialiste en agit prop’ et en opération de communication politique et médiatique.

Le traitement de cette initiative d’Europabio illustre bien l’hypocrisie qui règne dans certaines rédactions et dans des conseils d’administration d’ONG.

email
Commentaires
  1. Karg
  2. Karg
  3. Wackes Seppi
  4. Laurent Berthod
  5. daniel
    • JG2433
      • daniel
  6. Wackes Seppi
    • JG2433
    • karg
  7. miniTAX
  8. bob
    • Wackes Seppi
      • Laurent Berthod
        • Karg
          • daniel
      • Karg
  9. 01010101
    • Astre Noir
    • daniel
    • Zygomar