OGM : l’hypocrisie des ONGs et des médias

« Les géants de l’agroalimentaire, contrariés par la perception négative des cultures d’OGM en Europe, cherchent à enrôler des personnalités pour peser sur le processus de décision afin d’obtenir des autorisations de cultures. » Les premiers mots d’une dépêche de l’Agence France Presse largement reprises dans les médias et sur le web sont pour le moins orientés.

Des personnalités comme Claude Allègre ou Kofi Annan ont en effet été sollicité par Europabio, association qui milite en faveur des biotechnologies et qui comptent dans ses membres quelques dizaines d’entreprises qui développent des biotechnologies appliquées à l’industrie, à la santé et à l’agriculture.

Selon l’AFP, Europabio « n’a pas caché son embarras après la fuite de ce document classifié « confidentiel » ». Etrange. Pourquoi Europa Bio serait-elle embarrassée ? Si dans les prochaines semaines, un certain nombre de personnalités s’expriment en faveur des OGM, il aurait fallut être bien naïf pour ne pas imaginer qu’il s’agit d’une action coordonnée et concertée. Et cela n’a rien d’exceptionnel. La plupart des grosses ONG le font. C’est par exemple le cas lorsque des campagnes thématiques sont parrainées par des personnalités. Alors lorsque Greenpeace dénonce auprès de l’AFP « une campagne de relations publiques insultante pour les citoyens européens », il y a de quoi rire. Surtout de la part de Greenpeace, spécialiste en agit prop’ et en opération de communication politique et médiatique.

Le traitement de cette initiative d’Europabio illustre bien l’hypocrisie qui règne dans certaines rédactions et dans des conseils d’administration d’ONG.

email
Catégorie : Lobbying écolo
  • Karg a dit :

    C’est du terrorisme intellectuel, rien de plus, ces groupes de pressions, financés en sous mains par des fondations capitalistes, donne des leçons de moral, on aura tous vu. Ca ne chaque personne que l’argent du pétrole (Rockfeller) finance des ONG anti nucléaire?

      

  • Karg a dit :

    Dans le fond l’avènement d’une ONG comme EuropaBio les emmerdent, elle risque d’occuper le terrain. Les écogistes parlent de propagande pro nucléaire et pro OGM, moi j’en ai jamais vu dans les médias, mais une association comme celle là peut se payer de la pub et exister sur ce terrain. Je pense qu’il faut les affronter de manière radicale, avec les mêmes armes.

      

  • Wackes Seppi a dit :

    Vous n’avez pas saisi le scandale dans toute sa dimension.

    1.  Europabio a planifié une opération médiatique et l’a confiée à une agence de communication, Aspect Consulting. Le projet a été très mal sécurisé – autrement dit, une taupe de conviction anti-OGM et à l’éthique professionnelle floue a fait « fuiter » deux pièces : un projet de lettre d’un certain Christopher Flores, Senior Consultant d’Aspect Consulting* et le document de projet d’Europabio, pourtant marqué « strictement privé et confidentiel – ne pas distribuer ».

    À mon sens, il y a eu vol de documents et recel… Tout fantasme sur un parallèle avec l’affaire Clearstream n’est pas forcément malvenu. Maintenant si on a fait les fonds de corbeille, on peut remonter à plus loin…

    2.  C’est, semble-t-il, le Guardian qui a tiré en premier. Avec une grande perfidie, il sous-titre : « Leaked documents claim Sir Bob Geldof, Kofi Annan and Lord Patten have shown interest in EuropaBio outreach programme ».

    L’affirmation est juste, prima facie, mais c’est une affirmation qui contient une autre affirmation qui, elle, est fausse : les personnalités citées ont opposé un démenti sous une forme ou une autre, mais avec vigueur et sans aucune ambiguïté. Ces démentis sont détaillés dans l’article. Par exemple, pour M. Kofi Annan : « Mr Annan is not an ambassador for EuropaBio and has no intention of promoting the use of GMOs. » Pour ceux qui connaissent M. Annan, c’est là une extraordinaire manifestation d’irritation.

    D’autre part, les « leaked documents » dont il s’agit sont précisément le projet de lettre… un projet qui n’a pas abouti, peut-être, parce que les personnalités en question n’ont pas manifesté leur intérêt.

    En résumé, deux pisse-copies – John Vidal et Hanna Gersmann, leur nom mérite d’être connu – produisent une « information » puis précisent que ce n’est pas une information. Astucieux : il faut créer de la rumeur.

    3.  Le lendemain, 21 octobre 2011, un autre journliste brode pour l’AFP et donc les médias francophones. Ce qu’il écrit est tellement infâme sur le plan tant de la qualité que de l’éthique journalistique qu’il sera dénommé « pisse-copie » ci-après :

    a.  « … revèle un document dont l’AFP a obtenu copie vendredi ».

    M’est avis qu’il a lu le « document » sur le site du Guardian ou celui-ci*.

    b.  « L’ancien ministre socialiste français Claude Allegre, l’ancien commissaire européen britannique Chris Patten, le chanteur irlandais Bob Geldof, et l’ancien commissaire européen irlandais David Byrne (et non son homonyme chanteur) ont « manifesté leur intérêt » à devenir « ambassadeurs » de la cause des OGM, précise ce document, un mail daté du 5 octobre avec en tête d’EuropaBio, l’association qui représente les intérêts de Monsanto, de BASF et des autres grands groupes du secteur en Europe. »

    Le pisse-copie « oublie » de mentionner les démentis, sauf pour M. Allègre (du reste, la mention du démenti semble être une correction venue de Paris**).

    Le pisse-copie appelle « mail » (avec en-tête d’EuropaBio, SVP…) ce qui n’est qu’un projet. Bien entendu, il faut être particulièrement retors pour ne pas comprendre que l’on peut supposer que le projet de lettre a été collé dans un courriel envoyé par un employé d’EuropaBio, et que notre brillant journaliste a donc été factuel.

    Le pisse-copie s’empresse de dire que « l’association représente les intérêts de Monsanto, de BASF et des autres grands groupes du secteur en Europe ». Il ne s’est pas donné la peine de vérifier qui sont les membres. Il aurait risqué de s’apercevoir qu’EuropaBio représente aussi des PME par l’intermédiaire d’associations nationales. Et « Monsanto » est évidemment un mot magique à utiliser impérativement.

    c.  « Un document en annexe à ce mail est toutefois embarrassant pour EuropaBio. Il détaille en effet la méthode de travail proposée aux « ambassadeurs », avec cinq options: « une lettre ouverte au Financial Times dans laquelle les signataires appellent l’Europe à revoir sa position », des « rencontres avec les média arrangées par le secrétariat du programme et des articles placés dans des média », des « rencontres » et des « dîners débat » avec des responsables de l’Union européenne à Bruxelles. »

    Le pisse-copie, s’il est honnête, n’a visiblement aucune notion de ce qu’est une campagne de communication à Bruxelles. Qu’y fait-il alors, au juste ? Puisque le programme proposé par EuropaBio est tout ce qu’il y a de classique, il faut conclure qu’il n’est pas honnête et qu’il a tenté de présenter le programme comme suffisamment exceptionnel pour susciter l’embarras d’EuropaBio après sa divulgation illicite.

    d.  «  »Pour assurer la légitimité et l’impact de ce programme, EuropaBio ou ses représentants ne prendront jamais part à ces activités », insiste le document. »

    Le pisse-copie a inventé une citation en télescopant le début et la fin d’un paragraphe et en en dénaturant le sens. Le sous-entendu est qu’EuropaBio est malhonnête et avance masqué (« contrairement aux associations et aux collectifs opposés aux OGM qui eux, avancent à visage découvert », Greenpeace dixit).

    En plus, le pisse-copie traduit mal. Ce n’est pas « ses représentants », mais « ses entreprises et organisations membres ».

    ____________________

    *  http://www.scribd.com/doc/69611813/Europa-bio-emails

    **  http://www.romandie.com/news/n/_Ambassadeurs_OGM_en_Europe_Claude_Allegre_n_a_pas_ete_contacte211020111810.asp

      

  • Laurent Berthod a dit :

    Si les OGM n’étaient pas régulièrement diabolisés par de nombreux pisse-copie, cette fuite n’aurait jamais pu être montée par d’autres pisse-copie en affaire scandaleuse.

    Monsanto = agent orange = Satan

      

  • daniel a dit :

    Bref.
    Les écolos n’aiment pas quand leurs contradicteurs usent des mêmes procédés qu’eux mêmes (quoi il y a un brevet sur la technique de lobbying des ONG écolos? Tiens je croyais qu’ils étaient contre les brevets).

    Ils n’aiment pas non plus quand des gens osent dire ouvertement le contraire de ce qu’ils assènent sur la place public à longueur de journée.
    Cela finirait par ce voir qu’ils ont menti.

    Tient, c’est comme cette étude récente qui montre (une fois de plus) que les téléphones portables et les antennes relais n’ont aucun effet sur la santé.
    Aucun médias n’en parle… Pas de lobbying des vendeurs de téléphone, ils devraient pourtant faire de même. Cela mettrait en vrai débat au cours duquel les ONG se feront ridiculiser!!!

      

    • JG2433 a dit :

      Matraquage du côté des professionnels du lobbying et de l’agit’prop, à comparer à la relative discrétion du « camp d’en face ».

      « Médisez, médisez, il en restera toujours quelque chose »

      Finalement ?
      Ceux qui ont fait le plus de bruit, pendant plus longtemps, auront donc raison… puisqu’ils ne sont pas démentis ! :-(

        

      • daniel a dit :

        Un des principes de base de la manipulation, est que l’esprit est plus réceptif à celui qui parle le plus, et le plus fort.

        C’est comme cela qu’agit la Pub, ou encore les chaines de radio pour « imposer » le Rap ou David guetta….
        Il suffit de matraquer à longueur de journée pour que les gens finissent par « aimer » ce qu’ils entendent…

        Dans une dissertation, dans un débat, c’est la thèse qui est défendue en dernier qui emporte les suffrages. Les médias le savent, et c’est la raison pour laquelle les escrolo ont toujours la droit de conclure!!!

          

  • Wackes Seppi a dit :

    Et j’ai oublié. Le document d’EuropaBio dit aussi :

    « Un certain nombre d’activistes chevronnés d’ONG environnementales critiquent vivement les positions dogmatiques et extrêmes prises par une grande partie du monde des ONG environnementales au sujet des OGM. Nous réunirons un panel d’activistes pro-OGM d’ONG environnementales à Bruxelles pour une événement destiné aux milieux intéressés sur la durabilité des OGM… »

    Bien évidemment, il est intolérable pour les pisse-copie anti-OGM et autres activistes d’ONG anti-OGM de savoir que des confrères ont vu la lumière sur le chemin de Damas. Et, donc, il est encore plus intolérable de le faire savoir. The Guardian en fait état… mais pas notre pisse-copie de l’AFP.

    Ça doit les faire enrager, les antis… de savoir que leurs ex-collègues vont peut-être venir leur faire la leçon.

      

    • JG2433 a dit :

      « notre pisse-copie de l’AFP »

      ± équivalent au délégué de l’Agence Tass au service du KGB.
      [… :-( Agence Tass et KGB… c'est redondant. Tant pis !]

        

    • karg a dit :

      Intéressant, mais la présence de « traite » sur la question du nucléaire n’a pas fait bouger d’un iota la position des fondamentalistes écogistes. Par contre ça peut avoir un impact sur le citoyen lambda.

        

  • miniTAX a dit :

    L’AFP (Agence France Propagande) qui ment, déforme, exagère et pond de l’info caniveau à partir d’un non-événement, ouh là la, quelle surprise !

      

  • bob a dit :

    Ah les anti-OGM. Ils sont drôles. Avec eux la vie est un roman à la Dan Brown.
    Un jour ils mettront les pieds dans un champ et réaliseront que la sélection massale et les rotations triennales ne sont pratiques que pour crever de faim…

      

    • Wackes Seppi a dit :

      Exemple d’ânerie propagée ad nauseam : il est indispensable que les agriculteurs puissent produire leurs propres semences et les échanger afin d’adapter les cultures au changement climatique et de permettre l’acclimatation des semences aux conditions locales afin de minimiser l’emploi des fertilisants et des pesticides chimiques.

      C’est du Via Campesina, le faux-nez de José Bové, Guy Kastler & Cie.

      Il faudra que ces gens nous expliquent comment on fait avec les variétés pour lesquelles la pratique des semences de ferme est possible, les variétés lignées pures.

      http://www.ip-watch.org/weblog/2011/10/20/upov-sprouts-a-new-public-face-as-farmers-protest/

      _______________

      PS. : de plantes autogames, M. JoséB.

        

      • Laurent Berthod a dit :

        « …il est indispensable que les agriculteurs puissent produire leurs propres semences et les échanger… ».

        Des « AMAP-semences » en somme ! Ce sera la pauvreté génétique généralisée, comme le panier des AMAP n’est que la pauvreté du choix des consommateurs. La pénurie et son corollaire, le marché noir, sont l’horizon indépassable de tous ces crétins.

          

        • Karg a dit :

          Le problème c’est qu’il faut traduire par:

           » il est indispensable que les agriculteurs puissent pirater les semences améliorés sans rien payer aux obtenteurs en échange »

          L’objectif de ces mouvements est simplement la suppression du marché réglementé des semences, les agriculteurs français vivraient alors en parasite de la sélection faites dans des pays avec des lois protégeant les obtenteurs. Aucun n’ose proposer la nationalisation de la sélection des semences (hypothèse défendable), tout en considérant que le marché privée est inacceptable. C’est une position stupide, irresponsable et suicidaire pour l’agriculture française.

            

          • daniel a dit :

            Entièrement d’accord.

            Ces gens font partis de la Gauche. C’est à dire une idéologie qui bannie toute initiative individuelle, toute esprit d’entreprise, qui abhorre le travail et le refuse que ceux qui entreprennent puissent jouir du fruit de leur travail.

            C’est tellement plus simple de vivre en refusant la société du travail et de prendre, de se servir dedans quand on veut!!!

              

            15 novembre 2011 à 15:08
      • Karg a dit :

        permettre l’acclimatation des semences aux conditions locales:
        rendement blé 1950 France: 12 quintaux/ha 90% semences paysannes, 150 familles riches 41M d’habitants pauvres
        rendement blé 2011 France: 70 quintaux/ha 90% semences améliorés, 62M d’habitants
        rendement blé 2050 Boboland: 12 quintaux/ha 90% semences paysannes, 15 000 bobos et 41M de pauvres

          

  • 01010101 a dit :

    __nous ne sommes plus otan de la commune et de la révolution ruSS mais je rste attaché à l’égalit ! or ce qi pr6te o fond c’est bi1 l’inégalit et sa loi de la j1gle sa loi du + fort toujours du bon côt du manche et ça par dfinition toutes entrepriz kpitalistes est kpitaliste par l’inégalit de revenu 1posée entre le tecnici1 de surface et la hiérarchie jusk l’échelon le + o, et ce qe fabriqe l’entrepriz va de paire avec 7 inégalit, ce qe fabriqe par exemple monsanto est 1négalitr empoisonne la netpla en faisant prdre son time à 10qtailler sur blog

      

    • Astre Noir a dit :

      Gnnnéééé !!!???

        

    • daniel a dit :

      Comment voulez comprendre quelques chose au monde, à la science en écrivant un tel charabia???

      Astre Noir à raison: Gnnééééé!!!!

        

    • Zygomar a dit :

      01010101 dit :
      15 novembre 2011 à 0:34

      L’a pas trouvé un autre endroit pour masturber son neurone, celui-là?

        

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*