Primaires citoyennes : et l’agriculture ?

Il aura fallu attendre la conclusion du troisième débat télévisé des Primaires citoyennes pour entendre parler d’agriculture. Ou plus exactement pour qu’elle soit simplement évoquée en une seconde. Ni Hollande, ni Aubry, ni Royal, ni Montebourg, ni Valls n’auront à un moment évoqué les enjeux de l’agriculture française. Et pourtant, la ferme France est à un tournant historique à l’heure où la réforme de la PAC arrive au menu du Parlement Européen.

C’est le président du Parti Radical de Gauche, Jean-Michel Baylet, qui s’est laissé rattrapé par ses racines qui a ainsi déploré lors de sa conclusion du débat télévisé d’hier soir que l’agriculture soit la grande oubliée de ces confrontations entre les candidats à la candidature.

Tous les autres candidats ont alors pris conscience de leur bourde collective. Certains, à l’image d’Arnaud Montebourg ou de Martine Aubry ont à leur tour copié Jean-Michel Baylet dans leur conclusion en mentionnant l’agriculture.

Mais le constat est là. En près de 8 heures de débats télévisés, aucun n’a eu l’idée de parler des enjeux agricoles. Ils seront pourtant présents au prochain Salon de l’Agriculture pour serrer des mains et déclarer solennellement devant les nuées de caméras que l’agriculture est « une priorité » pour la France et pour le prochain quinquennat. Ils pourront le faire. Mais ils ne seront pas pour autant crédibles. Dommage.

email
Commentaires
  1. alzine
  2. alzine
    • karg
    • Wackes Seppi
  3. miniTAX