Hulot sort de son silence

L’été a été long pour Nicolas Hulot qui restait silencieux après sa défaite à la Primaire de l’Ecologie organisée par EELV. Un soubresaut a néanmoins agité le petit monde médiatique parisien il y a quelques jours lorsqu’il a déjeuné avec Nicolas Sarkozy. Mais depuis, silence radio. Pourtant, des fuites laissaient entendre que septembre serait la période du renouveau pour l’animateur télé devenu ex-personnalité politique depuis la réunion « en off » de ses soutiens pendant les Journées d’été d’EELV à Clermont Ferrand. Un think tank piloté par Hulot était même annoncé. Mais ses amis devront patienter encore un peu (cela devient une habitude). Dans un lettre de 6 pages envoyée à ses proches, Nicolas Hulot annonce qu’il reste encore dans son trou à réfléchir. Cette lettre ne devait pas, en tout cas officiellement, être rendue publique. On pouvait pourtant la consulter sur le site du Nouvel Obs hier après-midi avant qu’elle soit retirée.

Nicolas Hulot n’est pas tendre, une nouvelle fois, avec ses petits camarades d’EELV. « Une fois passée la surprise de l’échec à la primaire, une tristesse mêlée d’un sentiment de gâchis m’a progressivement envahi […], me laissant […] assez dépourvu sur la suite à engager. […] J’ai en l’état le sentiment […] de ne pas être une valeur ajoutée pour EELV, écrit-il. A l’inverse, qu’est-ce que EELV a-t-il apporté mon engagement ? Rien de bénéfique, me semble-t-il. »

Mais ce qui pourrait être un premier signe de son avenir politique n’a pas été repris dans les médias. Il s’agit de l’évocation de « l’affaire Borloo » lors de la primaire d’EELV. Rappelez-vous, Nicolas Hulot avait été attaqué pour avoir expliqué qu’il avait discuté avec Jean-Louis Borloo sur une éventuelle alliance avant de refuser la proposition de l’Ex ministre de l’Ecologie. Dans sa lettre publiée hier, Nicolas Hulot regrette de ne pas avoir assumé ses propos. Alors, va-t-il se rallier à Borloo pour 2012 ? C’est une possibilité. Encore faut-il que Borloo soit le candidat de l’ARES (Alliance Républicaine Ecologique et Sociale), Morin n’étant pas prêt à lui laisser le fauteuil sans se battre.

email
Commentaire
  1. daniel