Economie verte : soyons réalistes

Alors que la campagne pour la prochaine élection présidentielle se précise à l’approche de la primaire socialiste (9 et 16 octobre prochain), l’économie « verte » a du plomb dans l’aile. C’est tout d’abord au sein même d’Europe Ecologie Les Verts que la polémique enfle avec la démission aujourd’hui de Laurence VIchnievsky. La conseillère régionale EELV et magistrate vient en effet de démissionner du porte parolat du parti écologiste. Cette décision fait suite aux tensions apparues lors des Journées d’été d’EELV à Clermont-Ferrand mi août. Laurence Vichnievsky avait marqué sa différence avec Eva Joly et Cécile Duflot. Selon elle, la crise économique et financière qui frappe la planète depuis cet été oblige EELV à modifier son programme économique. Exit par exemple le retour à la retraite à 60 ans jugé impossible par la magistrate. Sa démission de ses fonctions de porte parole du mouvement marque une nouvelle étape.

Les partisans de la décroissance doivent de leur côté jubiler. La bourse de Paris a ainsi perdu 25% depuis le début de la crise. Et ce n’est pas fini. Passé sous la barre symbolique des 3000 points, le CAC 40 poursuit sa descente aux enferts. Mais pour les décroissants qui soutiennent Eva Joly, c’est le rêve qui se poursuit un peu plus chaque jour. Ce soir, plusieurs médias français s’interrogent sur une possible récession dès le troisième trimestre de 2011. Après une croissance de 0,9% au premier trimestre puis de 0% au second, la France est en effet aux portes de la récession ou décroissance. Les classes moyennes apprécieront la vision économique « verte » qu’ils n’ont pas fini d’assimiler aux bobos. Le score d’Eva Joly à la présidentielle pourrait lui aussi suivre le même chemin de la décroissance. Ce serait un exploit. Rappelons qu’en 2007, Dominique Voynet qui représentait les Verts avait obtenu 1,57% au 1er tour…

email
Commentaires
  1. La Coupe Est Pleine
    • Bruno
  2. Bof
  3. miniTAX
    • Bruno
      • Karg
      • Daniel
    • La Coupe Est Pleine
  4. douar
  5. yvesdemars
    • Laurent Berthod