Panique chez les « ONG » et les « experts »

Nous en avions parlé fin juin, c’est désormais officiel. De nouvelles règles viennent organiser la participation des « ONG » au débat public. 2000 adhérents, 5000 donateurs au minimum sont désormais deux conditions indispensables que doivent remplir les associations pour être officiellement consultées par les pouvoirs publics. La réaction n’a pas tardé. Et pour cause, car ce décret publié le 13 juillet au Journal Officiel va considérablement nuire à certaines associations telles que Générations Futures. François Veillerette a donc battu le rappel des troupes pour envoyer une lettre ouverte à Nathalie Kosciusko Morizet signée par de très nombreuses associations dont Générations Futures, Ecologie sans Frontière, l’Appel de la Jeunesse, le Réseau Environnement Santé, Robin des Toits, Agir pour l’Environnement, Vivagora, Priartem, Colibris, le CRIIGEN, le CRIIREM, quelques poids lourds comme le WWF, Greenpeace, la Fnab, la Fondation GoodPlanet et certaines associations plus méconnues telles que Non-au-mercure-dentaire.org, Les Amis du Vent ou encore Le Loubatas dont la disparition du débat public serait selon les militants écologistes un acte liberticide !

Les signataires se disent donc être « consternés » par le nouveau décret et craignent de voir l’Etat regarder d’un peu trop près leurs comptes. Ils s’insurgent donc : « De plus, l’Etat s’octroie le droit de vérifier les conditions de financement des associations pour s’assurer « de leur indépendance » »

Pour François Veillerette et ses amis, « de telles mesures excluent nombre d’associations signataires du présent texte et plus particulièrement toutes les associations d’experts qui ont joué le rôle essentiel de lanceur d’alertes environnementales au cours des dernières années comme par exemple le Cniid, Inf’OGM, Générations Futures, la Criirem, le Criigen, le Réseau Environnement Santé, etc. qui n’auront aux termes de ce texte plus le droit de participer aux instances officielles (qu’elles soient consultatives ou décisionnelles). »

Serait-ce la fin des lanceurs d’alerte ?

email
Commentaires
  1. karg
  2. Wackes Seppi
  3. GFP
    • Wackes Seppi
  4. Cultilandes