Le rôle bénéfique de l’agriculture pour les abeilles

L’Unaf poursuit son action anti-pesticides au nom de la sauvegarde des abeilles. Ces militants confondent depuis des années deux débats distincts :

  • les pesticides sont ils responsables des mortalités d’abeilles ?
  • comment raisonner l’usage des pesticides ?

Malheureusement, le mélange des enjeux conduit à une impasse. Car en se focalisant sur les pesticides, les apiculteurs ont pris du retard en passant à côté des enjeux techniques de l’apiculture, à commencer par le traitement contre le varroa.

Mais voilà qu’en s’attaquant au Cruiser, Olivier Belval, le nouveau président de l’Unaf, est bien obligé de reconnaître dans une interview au site streetpress.com le rôle de l’agriculture dans l’alimentation des abeilles et le lien fort qui unit apiculteurs et agriculteurs. « Le colza, c’est la culture la plus importante pour les apiculteurs : elle permet de développer énormément les colonies d’abeilles et de produire du miel. Si on retire le colza et le tournesol, on se retrouvera avec 50% de miel en moins produits en France ! »

Ainsi donc le colza des méchants agriculteurs est indispensable pour les abeilles ! Ainsi donc, les agriculteurs, que l’Unaf accuse à répétition d’être responsables de la mortalité des abeilles, contribuent activement au développement des colonies d’abeilles et à la production de miel.

Car les propos d’Olivier Belval semblent flous. Est il inquiet pour la santé des abeilles ou pour la baisse de la production de miel ? « la production nationale de miel a baissé de moitié ces dernières années. » Et selon Olivier Belval, le responsable n’est pas l’apiculteur et ses pratiques mais une nouvelle fois l’agriculteurs : « c’est consécutif de l’arrivée de toute une série de produits, les Gaucho, le Régent et le Cruiser qui au début n’était autorisé que sur le maïs ; ce qui était déjà dramatique parce que le maïs est une plante sur laquelle les abeilles récoltent du pollen pour nourrir les larves et produire la gelée royale. »

Le président de l’Unaf souhaite donc que les agriculteurs contribuent à la hausse de la production de miel. Il a donc besoin d’eux mais passe son temps à leur taper dessus au lieu de prendre le temps d’étudier les conclusions de la recherche scientifique qui est loin de faire la même analyse que lui et ses autres amis militants anti-pesticides.

Notons néanmoins que le président de l’Unaf commence à s’insurger contre les pratiques frauduleuses qui sont monnaie courante sur le marché du miel : « la pénurie de miel français a ouvert très largement les vannes aux miels d’importation en provenance d’Asie ou d’Amérique du Sud. La production mondiale de miel est en chute, sauf dans les pays qui ont la technique pour fabriquer du miel artificiel. »

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
    • Daniel
      • Dany
  2. Daniel
    • Daniel
      • Dany
      • Daniel
        • RV
          • José.B
  3. zygomar
    • Daniel
    • José.B
      • karg
  4. miniTAX
    • ME51
      • Daniel
  5. La Coupe Est Pleine
    • karg
    • Laurent Berthod
  6. Alban
    • karg
      • karg
        • La Coupe Est Pleine
          • karg
    • La Coupe Est Pleine
    • Dany
  7. karg
    • José.B
  8. La Coupe Est Pleine
    • José.B
      • La Coupe Est Pleine
      • La Coupe Est Pleine
  9. La Coupe Est Pleine
    • karg
      • La Coupe Est Pleine
    • José.B
  10. clovis simard