De la magistrature à la candidature

Qui est vraiment Eva Joly ? A part ses lunettes (symbole de sa campagne à l’image de son clip) et son accent, difficile de savoir qui se cache derrière Eva Joly. Le site Ecolopedia vient donc de publier une fiche complète sur celle qui incarne désormais « l’écologie de combat » et l’écologie politique. Et le site, véritable « Who’s who de l’écologie », n’est pas tendre :

« Sur les questions de fonds, Eva Joly reste très à l’aise sur ce qui constitue son domaine de compétence : les questions liées à la finance. Elle compte toujours jouer sur son image d’intégrité, de justice et d’éthique pour mobiliser les électeurs. En revanche, elle est assez hésitante sur les questions écologistes. Ainsi, le 1er septembre 2010, Eva Joly avait déclaré de façon évasive : «Nous allons promouvoir beaucoup d’énergie alternatives. Nous maintiendrons les centrales nucléaires existantes et après nous verrons.» Un mois plus tard, elle déclarait : «Je sortirais du nucléaire. (…) Il faudra donc faire une sortie du nucléaire selon le modèle allemand, en n’allongeant pas la durée de vie des centrales, et en n’en construisant pas d’autres.» Elle n’a clairement aucune réflexion originale sur les idées écologistes et ne fait que «réciter» les grandes lignes du programmes d’EELV sur l’agriculture bio, la lutte contre les OGM, contre les gaz de schiste, la défense d’une «sobriété heureuse» ou encore la dépénalisation du cannabis, en affirmant : «Une dépénalisation et une régularisation, donc la possibilité de pouvoir se fournir légalement, avec des taxes et une économie contrôlée, serait un avantage.» »

Fiche complète en ligne sur ecolopedia.fr


Inscrivez-vous pour voter Eva Joly par evajoly

email