Overdose de com’ !

L’Appel de la jeunesse souhaite organiser la première Greenpride à l’automne 2011. Mais le projet est déjà pris de vitesse par la Fairpride. De quoi s’agit-il ?  Selon les organisateurs, il s’agit d’un « défilé festif, multi-acteur, et solidaire réunissant les acteurs du commerce équitable, de la mode éthique, et du secteur de la solidarité au sens large. » CQFD !

La communication bobo atteint là des sommets qu’il sera sans doute difficile de franchir ! Cette démarche est le fruit de longues années de militantisme politique et culturel, ou plutôt alter-culturel, initié par les milieux bobo-écolo-altermoondialiste-pacifico-révolutionnaires….

Et cette Fairpride se déroule dans le cadre de la « quinzaine du commerce équitable », événement soutenu par NKM et le Ministère de l’Ecologie. Entre « la semaine du développement durable », « la semaine sans pesticides » devenue « la semaine pour les alternatives aux pesticides », « la semaine du bio »…. Le calendrier sera bientôt complet et ne pourra plus accueillir les nombreuses « journées » dédiées à l’environnement, aux forêts, à la biodiversité, à l’eau…

Si la sensibilisation du public est sans nul doute nécessaire, la sur-communication déployée est malheureusement en décalage par rapport aux enjeux bien souvent complexes et nécessitant une approche réaliste et pragmatique. Mais les ONG préfèrent rester sur leurs discours « technocratiques » où les néologismes deviennent des points de repères : il est désormais de bon ton de prétendre « acter » les engagements et de vouloir les « inscrire à l’agenda » ! Les discours de Nicolas Hulot en sont d’ailleurs la parfaite illustration. Il a en effet beaucoup de mal à se débarrasser d’un style très marqué « ONG verte » et bien éloigné du discours politique qui se doit d’être plus concret.

email
Commentaires
  1. Daniel
  2. Laurent Berthod
  3. karg
  4. JG2433