Ecologie : la majorité cède face aux lobbies

« La ministre écolo-compatible et prêtresse de la bobosphère de droite, Nathalie Kosciusko-Morizet, mène le dossier du gaz de schiste comme une opération de communication. Au diable l’avenir énergétique de la France, tant qu’il y a des caméras et des micros pour l’entendre fayoter avec les écolos. » C’est le constat sévère mais juste dressé par le site 24heuresactu.com qui n’hésite pas à titrer : « Gaz de schiste : NKM se couche devant les lobbies écolos. »

Difficile en effet de croire que la stratégie pilotée par l’Elysée sera gagnante. Si l’objectif est d’apparaître comme écolo face à la présence en 2012 d’Eva Joly ou de Nicolas Hulot, les conséquences risquent d’être toutes autres. En agitant le chiffon vert, la majorité présidentielle prend le risque de renforcer Marine Le Pen qui accueillerait ainsi les déçu de Nicolas Sarkozy, notamment les agriculteurs et les populations rurales qui saturent du discours bobo.

Certes, la position du Front National sur les enjeux environnementaux et agricoles aurait de quoi faire fuir tous les agriculteurs mais ces derniers, s’ils abandonnent le vote UMP n’iront pas pour autant vers les candidatures socialistes en raison du soutien affiché par la rue de Solférino au programme d’EELV.

Pour 24heuresactu.com, « la gestion du dossier du gaz de schiste par NKM relève une fois de plus de la drague grossière d’un électorat impossible à toucher. A l’image de ce qui avait été fait pour les OGM il y a une dizaine d’années, le gouvernement (qui a fort heureusement tenu la barre sur le nucléaire) se soumet docilement aux diktats idéologiques des écolos. Le gaz de schiste pose de nombreuses questions, mais il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain comme le fait naïvement une NKM qui veut éviter toute anicroche avec les écolos. »

Signalons cependant l’analyse de Gil Rivière Wekstein sur ce jeu politique actuel :

« Le discours du FN sur l’alimentation n’a rien à envier à celui des écologistes. Les agriculteurs séduits par Marine Le Pen devraient d’abord prendre connaissance de la conférence de presse qu’elle a tenue le 7 mars 2011 avec son conseiller Laurent Ozon, membre du bureau politique du FN depuis le 16 janvier 2011. Ensemble, ils ont évoqué les « scandales alimentaires qui se multiplient », « l’explosion des pathologies », « une bouffe qui rend malade », « les OGM clandestins », « les vampires de l’agrochimie », sans oublier « le lobby de la FNSEA ». José Bové, Guy Kastler et Cécile Duflot n’auraient pas dit mieux ! Ce qui n’est pas étonnant puisque Laurent Ozon puise son inspiration – comme il le revendique fièrement – chez les Amis de la Terre, le CRIIGEN et Marie-Monique Robin. L’instigateur malheureux du rapprochement entre Antoine Waechter et Edward Goldsmith en 1999 aurait pu ajouter à sa liste Générations Futures, dont il cite abondamment le document Menus toxiques. Bref, entre l’écologie version FN et l’écologie des Verts, c’est bonnet bleu et vert bonnet… »

email
Commentaires
  1. isoproturon
    • Laurent Berthod
      • JG2433
    • Daniel
      • Laurent Berthod
        • Daniel
      • Gathoye Arnaud
  2. loup garou
  3. Daniel
    • Ed
  4. Laurent Berthod
  5. zygomar
    • Laurent Berthod
    • Daniel
  6. Gathoye Arnaud
  7. Laurent
  8. Gathoye Arnaud
  9. Laurent
  10. Gathoye Arnaud