Coproduction de connaissances ou de propagande ?

Connaissez-vous les Picri ? Il s’agit d’un dispositif mis en place par la Région Ile-de-France qui vise à financer « des programmes de recherche reposant sur une collaboration entre les laboratoires de recherche publics et les organisations de la société civile à but non lucratif ». De la sorte, en réunissant des acteurs d’univers différents, la Région IDF veut favoriser « la participation de la société civile à la production des connaissances ». Parmi les Picri de la cuvée 2010, il y en a un qui a attiré notre attention, celui avec l’intitulé « OGM et non-OGM : quelle équivalence en substance ? » Selon le site de la Région IDF, cette étude « évaluera si les composants des organismes génétiquement modifiés et leurs contreparties conventionnelles sont réellement identiques ».

D’après la présentation succincte de ce Picri, il semble bien que les résultats de ces recherches – comme cela devrait être le cas pour n’importe quelle étude scientifique à son démarrage – sont incertains. Sauf qu’en regardant les partenaires de ce Picri, il ne fait guère de doute sur l’issue : une remise en cause de l’équivalence en substance. En effet, du côté « recherche publique », il y a le Laboratoire Veac (Variabilité environnementale et adaptation des champignons) avec Christian Vélot. Or ce dernier revendique haut et fort son engagement contre les OGM, et son appartenance au comité scientifique du CRIIGEN n’en est qu’une confirmation. Du côté « société civile », c’est pas mieux puisqu’on a le MDRGF de François Veillerette. Pour lever toute ambiguïté, les auteurs du projet expliquant l’intérêt régional de cette recherche : « La démonstration scientifique de ce Picri renforcerait les choix politiques de la région Île-de-France dont l’un des axes forts en matière de politique agricole réside dans la promotion et le développement de l’agriculture biologique et de systèmes à bas niveau d’intrants, modèles culturaux qui ne peuvent s’accommoder du développement des OGM. »

Autrement dit, la Région Ile-de-France (qui est opposée aux OGM) finance Christian Vélot (un scientifique militant contre les OGM) et le MDRGF (une association opposée aux OGM) afin d’apporter une « démonstration scientifique » que les OGM ne sont pas bons. Alors que les Picri sont censés être coproducteurs de connaissances, n’avons-nous pas plutôt affaire à une coproduction de propagande ?

Sources

http://www.iledefrance.fr/recherche-innovation/dialogue-science-societe/partenariats-institutions-citoyens-picri/projets-2010/ogm-et-non-ogm-quelle-equivalence/

email
Commentaires
  1. diversité
    • Laurent Berthod
  2. Cultilandes
  3. Cultilandes
  4. JG2433
  5. La Coupe Est Pleine
    • Laurent Berthod
      • La Coupe Est Pleine
  6. Bruno
  7. karg