Les écologistes s’inquiètent de la sécurité du genre humain

Il y a deux semaines, les 14 eurodéputés Europe Ecologie-Les Verts ont sorti un communiqué de presse intitulé « Sortir de la folie nucléaire ». Il est frappant de voir que les écologistes s’émeut beaucoup plus des futures victimes de l’accident nucléaire que des quelque 30.000 morts dues au tremblement de terre et au tsunami, sans parler des blessés ou des familles qui ont perdu leurs proches et leurs biens. A tel point qu’ils écrivent : « Fukushima apporte la démonstration de l’incompatibilité absolue entre la technologie nucléaire et la sécurité du genre humain… » En réalité,

ils devraient dire que le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le Japon apportent la démonstration de l’incompatibilité absolue entre Dame Nature et la sécurité du genre humain. En janvier 2010, nous avions déjà abordé cette question, suite au tremblement de terre qui avait ravagé Haïti (voir ici). En effet, les écologistes aiment à rappeler que notre Terre Mère est nourricière, en omettant souvent de dire qu’elle est aussi meurtrière. Et ils omettent enfin de dire que si le nombre victimes au Japon a été beaucoup plus bas que lors du tsunami de 2004 dans l’océan Indien (230.000 morts) ou que lors du séisme de Tahiti (250.000 morts), c’est bien parce que c’est un pays industrialisé, et qu’il a pu, grâce à son génie technologique, mieux assurer la sécurité de ses habitants face aux colères de la Nature.

Sources
http://europeecologie.eu/Sortir-de-la-folie-nucleaire

email
Commentaires
  1. Daniel
  2. miniTAX
  3. Alzine
  4. Géologue de base
  5. miniTAX