Des socialistes dénoncent la récupération politique de Nicolas Hulot

Le tsunami au Japon et la menace nucléaire qui s’en suit font, à juste titre, les gros titres depuis ce week-end. Mais cela n’empêche pas les écologistes de chercher à profiter politiquement de la situation. Pour Richard Llung, Claire Le Franc et Gilbert-Luc Devinaz, candidats socialistes aux cantonales à Villeurbanne interrogé par Lyon Capitale, « depuis vendredi, ce qui frappe dans les images qui nous parviennent du Japon, c’est l’incroyable désolation des régions frappées par le tsunami« . Ils sont en revanche choqué « la récupération politique à laquelle se livrent quelques-uns. Les mêmes, qui pouvaient par le passé dénoncer l’utilisation par l’extrême droite de faits-divers liés à la sécurité, (…) que  le « télécologiste », Nicolas Hulot, se serve de cette situation pour mener sa bataille personnelle — dans le match interne à Europe Ecologie Les Verts qui l’oppose à Eva Joly pour la présidentielle — est d’un rare cynisme et d’une singulière indécence« .

email
Commentaires
  1. Alzine
  2. Laurent Berthod
    • zygomar
  3. Laurent Berthod