Les excès du Pr. Belpomme

Le célèbre Pr. Belpomme ne craint pas les kilomètres. Gironde, Rhône, Ille et Vilaine, Yvelines, Cher, Seine-Maritime, sans oublier Gijon en Espagne, l’empreinte écologique du Pr. Belpomme a de quoi faire peur. Mais pas autant que son discours. Le quotidien Sud Ouest revient sur la conférence qu’il a donné devant des lycéens de St André de Cubzac en Gironde.

Le message est clair : notre environnement actuel nous empoisonne. Pesticides, pollution, élevage des animaux en batterie, nitrates, dioxine, additifs alimentaires, produits cosmétiques déclenchent trois cancers sur quatre. Sans parler du téléphone portable. « Les dernières études de l’OMS sont très alarmantes, insiste le professeur Belpomme devant un public qui vit le téléphone collé à l’oreille : « au-delà de 20 minutes d’utilisation par jour et de six minutes de conversation, vous multipliez les risques d’avoir un cancer du cerveau par cinq ou d’avoir la maladie d’Alzheimer à 35 ans. »

Dans la salle, les réactions sont vives et les espoirs de continuer à vivre comme si de rien n’était, bien minces : « pas de portable avant 12 ans, pas de portable pour les femmes enceintes, une utilisation systématique du haut-parleur, recommande le professeur Belpomme. Quand un bateau coule, on sauve les femmes et les enfants d’abord. C’est pareil aujourd’hui : un enfant mal formé dans 5 % des grossesses, un enfant violent ou présentant des problèmes de comportement dans 5 % des cas, un enfant sur 100 naît autiste, deux à trois sur 100 présentent une maladie rare… Nous sommes à la veille de voir exploser une bombe sanitaire ! » Que faire ? s’interrogent les élèves inquiets : manger bio et changer le monde. « Je compte sur vous pour donner l’exemple et faire passer ce message citoyen ! »

Voilà des propos qui semblent bien excessifs. Rappelons les conclusions de l’étude Interphone restent très vagues. Cette étude a été lancé dans 13 pays depuis 200 pour faire le lien entre utilisation du téléphone portable et développement de tumeurs. Pour le Dr Elisabeth Cardis, principal chercheur de cette étude, « L’étude ne met pas en évidence un risque accru, mais on ne peut conclure qu’il n’y a pas de risque, car il y a suffisamment de résultats qui suggèrent un risque possible. » Ne cherchez plus dans le tabagisme, l’alcool ou l’hygiène de vie les causes majeures du cancer ! Selon le Pr. Belpomme, le responsable est « l’élevage des animaux en batterie »…

email
Commentaires
  1. Eléonore Visart de Bocarmé
    • Wackes Seppi
  2. Eléonore Visart
    • Zygomar
      • Eléonore Visart
        • Eléonore Visart
          • Laurent Berthod
          • roger
          • roger
          • Astre Noir
  3. Jacques Lejeune
    • Zygomar
    • Zygomar
      • Eléonore Visart
  4. Eléonore Visart
    • adminalerte
  5. Laurent Berthod
    • Eléonore Visart
  6. Laurent Berthod
  7. Laurent Berthod
  8. Astre Noir