Le bon plan de com’ de Générations Futures

Dans le bilan que dresse le MDRGF pour son édition 2010 de la Semaine sans pesticides, l’association de François Veillerette avance notamment un point fort : « La campagne victime a contribué au succès médiatique. » En effet, une réunion de victimes avait eu lieu à Ruffec en janvier 2010, organisée par le MDRGF, suivie de la mise en ligne de vidéos témoignages fin février 2010. Fort du constant que les victimes de pesticides constituent un bon appât pour les médias, Générations Futures (GF) a décidé d’organiser une nouvelle réunion de victimes, mais cette fois-ci les 18-19 mars 2011, juste la veille du lancement de la nouvelle édition de la Semaine sans pesticides. Autrement dit, les victimes de pesticides sont devenues un outil essentiel dans le plan de communication de GF ! Par ailleurs, pour cette nouvelle réunion de Ruffec, nous nous posons la question si les victimes des pesticides auront droit à la projection du clip des Pestes Acides, diffusé par GF et le WWF lors de la dernière Semaine sans pesticides. Pour rappel, voilà ce que nous avions écrit l’année passée à ce sujet :

Victime des pesticides ? Le MDRGF vous dit… « Bien fait pour ta gueule ! »

Depuis quelques mois, le MDRGF et Health and Environment Alliance (HEAL) ont lancé une campagne en faveur des victimes des pesticides, avec comme slogan « votre santé, notre priorité ». Un site dédié a même été mis en place avec des témoignages vidéos de ces victimes. Le sort de ces victimes mérite attention, et l’on ne peut qu’être touché par tant d’attentions délicates de la part du MDRGF.

Sauf que l’on peut se demander si le grand humanisme du MDRGF – qui exhibe ces témoignages –, a d’autres objectifs que de valoriser son action ? Car que penser du clip, préparé par le MDRGF et le WWF France à l’occasion de la 5ème édition de la Semaine sans Pesticides et qui met en scène « les Pestes Acides », « trois grands nains de jardins qui chantent à tue-tête la dangerosité des pesticides » ?

Voilà que ces nains de jardins s’en prennent à un couple utilisateur de pesticides, en leur assénant : « Notre mère nature déteste le hasard, tout est à sa place, à part peut-être toi. Tu fais des bavures. Avec ton bazar, ceux que tu menaces sont les tiens, mais c’est ton choix ! » Ces trois « sympathiques » nains de jardin ajoutent alors à l’adresse du couple victime de pesticides : « Tu deviens malade, c’était pas des salades. Nous, les nains d’jardin, on s’en frotte les mains. (…) Bien fait pour ta gueule. » Ils concluent, en chantant joyeusement autour du cadavre des victimes de pesticides : « Pesticides, les utiliser c’est vraiment stupide. »

Ah oui, évidemment, c’est sur le mode humoristique. On est d’ailleurs sûrs que Jean-Marie Desdion, Gilbert Vendée, Jean-Marie Bony, Paul François et Dominique Marchal, tous témoins sur le site victimes-pesticides.org, sont morts de rire !

email