Visuels anxiogènes : rien de neuf sous le soleil

Si la campagne de FNE a provoqué un tollé médiatique et politique, c’est en raison des visuels et du ton de la campagne, volontairement ultra-offensif et parce qu’il s’agissait d’une campagne publicitaire qui visait le monde agricole à quelques jours de l’ouverture du salon de l’agriculture.

Mais la violence des visuels utilisés par les écologistes ne date pas d’aujourd’hui. Ces quelques exemples l’illustre.
Le business de la peur a de beaux jours devant lui…







email
Commentaires
  1. JG2433
  2. Dany
    • Dany
  3. Laurent Berthod
  4. Cultilandes