Quand France 2 surfe sur la polémique

Le succès populaire du Salon de l’Agriculture n’intéresse pas beaucoup la rédaction de France 2 qui préfère surfer sur la vague de la polémique en organisant une rencontre entre Isabelle Saporta, auteur du Livre noir de l’agriculture, et Christiane Lambert, vice-Présidente de la FNSEA. Plus qu’un débat, c’est plutôt une interview croisée où la jeune Isabelle Saporta est fidèle à son livre à charge contre l’agriculture. Pour Laurence Decherf, ces deux femmes représentent « deux idées du monde agricole, deux avis qui s’affrontent« . Sauf que l’une est agriculturice et élève des porcs en Maine et Loire et l’autre… journaliste parisienne. Cette dernière s’indigne devant la caméra : « sur les 12 milliards d’euros qu’ont touchés les paysans cette année, il n’y a seulement que 487 millions de mesures agro-environnementales. Qu’est-ce que c’est ? C’est rien, une paille. Pourquoi on ne met pas plus d’argent là-dedans ? » Voilà bien une remarque de journaliste parisienne qui semble oublier (sic !) que le rôle de l’agriculture est de produire et que les agriculteurs ne sont pas chargés d’entretenir la campagne. Cela ne les empêche pas de le faire et d’être les premiers gestionnaire de nos paysages.

Le mot de la fin de Laurence Decherf est terrible : « l’une défend l’environnement, l’autre les agriculteurs ». Voilà une bien curieuse manière d’appréhender les enjeux agricoles.


La FNSEA répond à Isabelle Saporta au SIA 2011
envoyé par AlerteEnvironnement. – L’info internationale vidéo.

email
Commentaires
  1. ME51
  2. wackes seppi
  3. wackes seppi
  4. ME51