NKM allume

Nathalie Kosciusko-Morizet vient de présenter le bilan du deuxième plan national Santé-environnement (PNSE) pour 2010 et la feuille de route pour 2011. Au menu : la qualité de l’air intérieur, la biosurveillance avec le lancement de l’étude Elfe, l’évaluation des perturbateurs endocriniens et le décret relatif à la déclaration des nanomatériaux.

On sait donc sur quels dossiers les ONG vont attaquer : la qualité de l’air intérieur, la biosurveillance, les perturbateurs endocriniens et les nanotechnologies !! En tant que « donneur d’alerte », les ONG ont trouvé en NKM un appui tout trouvé. Elles vont travailler au corps ces 4 dossiers et sensibiliser l’opinion. Il faut s’attendre à de grandes campagnes presse sur ces sujets.

NKM en profite au passage pour « allumer » les industries chimiques » : « Lorsque j’ai fait un rapport sur les substances cancérigènes, les représentants de l’industrie chimique m’ont accusé d’être une ‘khmer verte’ ». NKM aime les boucs émissaires. On aurait aimé un peu plus de hauteur de vue de la part d’une Ministre de la République. On attend une réaction de Valérie Pécresse au propos de NKM. La Ministre de la Recherche vient d’inaugurer l’année internationale de la chimie à l’UNESCO, preuve s’il en est que notre société a besoin de ces « grandes méchants de la chimie ». On ne peut d’un côté accuser tout un secteur d’activités et de l’autre le pourfendre. Un peu de cohérence au gouvernement ne ferait pas de mal…

email
Commentaire
  1. Daniel