AMAP : no future… sauf pour NKM

Dans son rapport officiel « Pour une consommation durable » qui a été remis le 28 janvier à la ministre en charge de l’écologie, le Centre d’analyse stratégique (CAS) l’affirme avec force : il faut  « encourager des initiatives pionnières de terrain dans une logique ascendante ». On pense ici aux circuits courts de type Amap qui recréent un lien direct entre producteur et consommateur ».

Au fait, les AMAP représentent-ils un modèle viable ? Pour y répondre,  Astre Noir, l’un de nos internautes lecteurs nous avait laissé ce commentaire il y a quelques temps :

« J’ai trouvé une seule référence sur le nombre d’AMAP, et leurs parts de marché.
En 2007, il y aurait 750 AMAP, qui approvisionnent (essentiellement en fruits et légumes) 30 000 familles, soit approximativement 90 000 personnes.

En gardant la même proportion, il faudrait pour fournir en fruits et légumes toute la population française, 500 000 AMAP…Alors qu’il existe en France 326 000 exploitations agricoles professionnelles ! Et avec ça, il n’y a que des fruits et légumes…Pas de viande, de produits laitiers, de pain ni de céréales…

Autre calcul amusant : je prends l’exemple des Alpes Maritimes (pas par hasard, il s’agit d’un département très peuplé, avec de faibles capacités agricoles).
Dans les Alpes Maritimes, il se produit annuellement environ 8 000 tonnes de légumes (c’est même la principale production agricole du département, avec les fleurs, mais manger des fleurs, ce n’est pas très nourrissant et l’olive, mais ne manger que des olives, c’est un peu gras et lassant).

Et il y a dans les Alpes Maritimes plus d’un millions d’habitants. Ce qui fait que si les maralpins (…)  ne devaient compter que sur une agriculture de proximité, ils auraient le droit à une ration de légumes phénoménale de ….rrrrrr…. (roulement de tambour) 8 kg par habitant et par an, soit 21 g par jour et par tête de pipe ! Conclusion :  méfions nous de ce qui paraît (surtout aux yeux des écolos) comme des solutions simples et de bon sens.

Car le bon sens est la chose au monde la mieux partagée…C’est pour cela qu’il y en a si peu pour chacun…Et les solutions simples s’avèrent finalement simplistes ».

Merci Astre Noir pour cette contribution précieuse.

Bref, le rapport remis à NKM est plein d’utopies. Normal, le groupe de travail a été présidé par Elisabeth Laville, fondatrice et directrice d’une agence de conseil en développement durable qui s’appelle… Utopies.

ça ne s’invente pas !

email
Commentaires
  1. douar
  2. wackes seppi
  3. José.B
    • Laurent Berthod
      • José.B
    • Daniel
  4. Astre Noir
  5. Astre Noir
    • José.B
      • Astre Noir
        • José.B
      • Astre Noir
  6. wackes seppi
  7. zygomar
  8. zygomar
  9. zygomar
  10. José.B
  11. rageous
  12. ME51
  13. karg
  14. Laurent Berthod
  15. karg
  16. wackes seppi
  17. Dany
  18. miniTAX
    • Astre Noir
  19. kelenborn
  20. Astre Noir
  21. José.B
    • Laurent Berthod
    • Astre Noir
    • douar
  22. miniTAX
  23. pecqror
  24. kelenborn
  25. ME51
    • José.B
      • ME51
        • miniTAX
          • Astre Noir
  26. zygomar
    • José.B
      • Laurent Berthod
      • zygomar
        • José.B
  27. miniTAX
    • José.B
      • Astre Noir
  28. georgio31
    • José.B
      • Laurent Berthod
        • José.B
          • Astre Noir
          • ME51
  29. wackes seppi
  30. miniTAX
  31. Laurent Berthod
  32. georgio31
    • José.B
  33. miniTAX
  34. georgio31
    • José.B
      • Laurent Berthod
  35. karg
  36. Laurent Berthod
  37. ME51
  38. ME51
    • José.B
      • tybert