Abeilles : de la com’ au lobbying

La polémique au sujet des abeilles subventionnées par la Région Aquitaine n’a pas empêché l’arrivée de six ruches, vides pour le moment, sur le toit du Conseil régional. Le coût de l’opération, 64000 euros, n’était pas du goût de tous les conseillers régionaux, particulièrement en cette période de crise économique où la responsabilité impose une attention particulière dans la dépense publique.

« Il faut faire refluer cette saloperie ! » a ainsi déclaré Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine, lors de l’installation des ruches. Mais de quoi parle-t-il ? Du frelon asiatique. Le journaliste de Sud Ouest nous apprend en effet que cette année « 20% des apiculteurs de la région ont cessé leur activité en raison du frelon asiatique ».

Et les pesticides alors, si chers au cœur militant de l’Unaf et de son président, Henri Clément ? Il en a bien sûr été question lors de la conférence de presse organisée lors de l’installation des ruches. Pour le quotidien, « les causes de la disparition des abeilles tiennent au bouleversement climatique certes, mais aussi à l’utilisation excessive de pesticides non homologués dans les campagnes, ajoutée à la présence du frelon asiatique tueur. » Ainsi donc le problème des pesticides serait leur non homologation ? Confirmation par Alain Rousset qui souhaite « placer l’abeille au cœur des villes, comme sentinelle de l’environnement. À nous de mobiliser les communes le plus tôt possible afin de partir en guerre contre les nids de frelon asiatique, d’organiser des formations de piégeage auprès des citoyens. Obtenir les homologations des pesticides utilisés. Le Sud-Ouest est la région de France la plus touchée. »

Le message anti-phyto de l’Unaf serait-il mal passé auprès des journalistes et des élus qui s’obstinent à pointer du doigt la non homologation des produits ? Une erreur de com’ dans un coup de com’ : c’est le comble. Mais non, Henri Clément nous rassure : « on n’est pas dans une opération de com, bien au-delà du symbole. Il y aura du miel sur la Région Aquitaine, mais surtout ce partenariat va nous permettre d’obtenir les moyens de défendre l’abeille auprès des ministères. »

A 64000 euros l’opération de lobbying, les comptes de l’Unaf seront sans aucun doute au beau fixe à l’heure du bilan comptable.

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
  2. zygomar
  3. zygomar
  4. Bill
  5. zygomar
  6. Astre Noir
  7. Bill
  8. Laurent Berthod
  9. Astre Noir
  10. zygomar
  11. Laurent Berthod
  12. José.B
  13. Laurent Berthod
  14. Laurent Berthod
  15. René