PAC 2014 : lobbying des alters

Invité par l’ADEAR de l’Aveyron (Association pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural) à débattre de la réforme de la PAC, José Bové n’y est pas allé par 4 chemins. Qualifié « d’excellent pédagogue » par les journaliste de La Dépêche, l’eurodéputé Vert a invité les 400 personnes présentes à faire pression sur les politiques durant les deux années à venir pour influencer la future PAC. José Bové a lancé un appel pour ne pas laisser les politiques réfléchir et agir seuls , mais pour que partout « au niveau des pays, des organisations syndicales, des communes, les gens se mobilisent pour donner leur avis sur l’avenir de l’agriculture à partir de ces nouvelles orientations ».

Si ce la ne s’appelle pas du lobbying ? Les agriculteurs et leurs représentants syndicaux vont donc eux aussi devoir passer à l’action sous peine de laisser les alters agir et orienter la PAC. C’est maintenant qu’il faut s’investir. Après, il sera trop tard…

email
Commentaires
  1. ME51
  2. Alzine
  3. rageous
  4. karg
  5. campremi
  6. miniTAX
  7. rageous
  8. Dany
  9. zygomar
  10. zygomar